Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 13:19
CE QUI RESTE D'ALEP ? / Higorca GOMEZ CARRASCO, notre ambassadeur de la Paix (Espagne)
CE QUI RESTE D'ALEP ? / Higorca GOMEZ CARRASCO, notre ambassadeur de la Paix (Espagne)

Ce qui reste d'Alep ? / Higorca GOMEZ CARRASCO (Espagne)


Cette ville riche et puissante
où l'on pouvait manger, travailler, vivre ...
Et maintenant ... rien est laissé au repos,
rivières de sang courent dans les rues vides.
Il n'y a pas d'enfants ou les mères qui prennent soin d'eux,
Certains ont fui dans la terreur,
les autres ...
Ils sont tombés entre les pierres escarpées
à la suite de ces bombes.
Où est la belle Syrie?
Il n'y a rien sur la place, pas d'enfants jouent,
pas d’écoles où d'apprentissage,
il n'y a que du verre brisé, pas de fenêtres
pas de place pour se mettre à l'abri
bruit et froid intense, pluvieux,
Vent fouette.
Il y a aussi pas d'arbres pour l'ombre.
Ce qui reste d'Alep après les bombes?
les femmes qui regardent au loin,
à un moment donné que personne ne sait si elle continue ...
Pourquoi il n'y a pas d'horizon, pas hier, pas demain.
Peut-être il est maintenant un endroit appelé la Syrie?
Les cendres, ruines, la faim, la douleur et les larmes
qui coule lentement à travers une sècheresse des yeux,
douloureux, tristes ...
cris lointains des prisonniers agonisants
Ils meurent dans les prisons immondes goudronnées
Ce qui se passe en Syrie?
il faut arrêter maintenant la guerre!
Ils ont déjà tué et mutilé beaucoup d'enfants

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 17:14
LES CORSES REMETTENT UN PRIX SYMBOLIQUE A ZIAD MEDOUKH...
LES CORSES REMETTENT UN PRIX SYMBOLIQUE A ZIAD MEDOUKH...
LES CORSES REMETTENT UN PRIX SYMBOLIQUE A ZIAD MEDOUKH...
LES CORSES REMETTENT UN PRIX SYMBOLIQUE A ZIAD MEDOUKH...

Les Corses remettent un prix de poésie symbolique à Ziad Medoukh

Dans une cérémonie organisée à la librairie la Marge à Ajaccio en Corse le vendredi 30 septembre, à l’initiative de l’association locale de solidarité avec le peuple palestinien « Corsica Palestina », et en présence de quelques personnalités politiques, littéraires et artistiques de l’île de beauté, l’association corse a attribué un prix symbolique de poésie à Monsieur Ziad Medoukh, directeur du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza en Palestine, poète et écrivain d’expression française, qui a gagné le premier prix de la poésie francophone lors du Concours international Europoésie en juin 2016.

A cause du blocus israélien et de la fermeture des passages qui relient Gaza à l’extérieur, il n’ a pas pu se rendre à Paris pour recevoir son prix et il est resté bloqué dans sa prison à ciel ouvert.

Jacques Casamarta vice-président de l’association corse a prononcé le mot de son association et a transmis au début les salutations de Vincent Gaggini, président de Corsica Palestina. Il a dit dans son allocution que cet hommage au poète militant palestinien de Gaza est une reconnaissance de son travail formidable auprès des jeunes et des enfants de Gaza, et l’expression de la solidarité avec les deux millions de palestiniens de Gaza, qui sont dans l’impossibilité de quitter cette prison à ciel ouvert.

Lors de cet événement, un groupe musical corse a présenté quelques chansons corses sur la résistance en solidarité avec le peuple palestinien, et des poètes corses ont lu leurs poèmes sur le thème de la résistance, ainsi que des poèmes de Mahmoud Darwich. Isabelle Gaggini, de Corsica Palestina, avec quelques-uns de ses comédiens, ont lu des poèmes de Ziad Medoukh, de son dernier recueil : « Poèmes d’espoir dans la douleur », sorti en février 2016 chez Scribest en France.

Dans son intervention via Skype depuis Gaza, Ziad Medoukh s’est dit très ému d’avoir reçu ce prix de ses amis corses, il a rappelé ses deux séjours inoubliables à Ajaccio en 2011 et 2013, invité par Corsica Palestina, avec des rencontres très intéressantes.

Il a remercié l’association corse pour son travail remarquable pour la cause palestinienne en Corse, comme, encore la semaine dernière, l’accueil du bateau des femmes pour Gaza, lors de son escale dans le port d’Ajaccio.

Ziad Medoukh a beaucoup échangé avec le public présent, qui a écouté attentivement son témoignage depuis sa prison de Gaza.

Ses poèmes sont considérés par l’association corse et la présence comme un cri libre et intense qui s’élève au-dessus des murs et du blocus de la honte. Ses mots sont universels de vérité et de sagesse. C’est la plume palestinienne de la paix qui montre la dignité et le courage d’un peuple résistant.

Cette récompense est certes une reconnaissance de son talent poétique, mais aussi celle de son engagement auprès des jeunes de Gaza, et surtout celle de la noblesse de la cause palestinienne. Elle montre l’importance de la poésie et de la culture dans la résistance en Palestine.

Ziad Medoukh a remercié dans son dernier mot de leur soutien tous les amis et solidaires, partout dans le monde. Il poursuivra son combat avec ses mots, sa poésie et sa plume pour la levée du blocus israélien, pour la liberté de la Palestine, et pour une paix durable qui passera avant tout par la justice.

A la fin de la soirée, et dans un moment plein d’émotion, Marwan Sandid de Corsica Palestina, a remis le prix symbolique au poète palestinien.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 21:39
AVANCEZ ! Jean-Louis VALLOIS, notre Ambassadeur de la Paix (France)
AVANCEZ ! Jean-Louis VALLOIS, notre Ambassadeur de la Paix (France)

Avancez !

Avancez, même si vous allez encore tomber,

Avancez, même si c’est dans le brouillard,

Pieds et mains liés,

Avancez !

Encore et toujours,

Avancez, dessus dessous, le fil instable de la vie,

Même s’il finira encore par casser.

Avancez vers demain,

Avancez vers les autres,

Avancez vers deux mains ouvertes,

Et vers les phalanges de cette lumière si fragile.

Mais aussi vers ces quelques vers qui nous entrainent toujours plus loin,

Avancez même si ce monde n’est que cris.

Mais il n’y a pas que des cris de haines,

Ni que l’étrange folie de la destruction…

Il y a aussi tous nos gémissements couverts de nos mots,

Il y aussi nos âmes qu’on lèvent comme des étendards,

Il y a aussi notre façon de tenir les cartes d’une façon remarquable,

Et, au bout de la route, une fin complice…

Avancez !

Avancez ensemble, vers cette famille que l’on nomme : humanité !

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 12:59
LA PAIX / José Luis DIAZ-GRANADOS, notre Ambassadeur de la Paix de COLOMBIE
LA PAIX / José Luis DIAZ-GRANADOS, notre Ambassadeur de la Paix de COLOMBIE

LA PAIX

La paix est plus qu'un mot,

plus qu'une blanche colombe:

c'est le Petit Chaperon Rouge

sans loup ni menace,

c'est Blanche Neige sans la méchante sorcière,

c'est oncle grippe-sou

partageant son argent

avec les canards de duckland

c'est la tendresse

de papa et maman à la maison,

c'est le partage avec un autre enfant

de bonbons, guimauve,

et pomme de terre

Ce sont les bombes atomiques

enfermées dans le musée,

c'est le rugissement du despote

dans un chapitre

de l'histoire oubliée,

la botte vide du tueur,

le sabre dans sa gaine,

l'amour, l'amitié,

l'affection

dans chacune de nos mots.

C'est la raison pour laquelle la paix,

est une des plus grandes joies de l'Humanité.

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 08:39
LE CENTRE DE LA PAIX PARTICIPE A UNE ACTIVITE DE BENEVOLAT AVEC LES PAYSANS DE GAZA...
LE CENTRE DE LA PAIX PARTICIPE A UNE ACTIVITE DE BENEVOLAT AVEC LES PAYSANS DE GAZA...
LE CENTRE DE LA PAIX PARTICIPE A UNE ACTIVITE DE BENEVOLAT AVEC LES PAYSANS DE GAZA...

Le Centre de la paix participe à une activité de bénévolat avec les paysans de Gaza

Le mercredi 7 septembre 2016, un groupe de jeunes étudiants de l’université Al-Aqsa de Gaza, accompagné du directeur du département de français et Coordinateur du Centre de la paix, Monsieur Ziad Medoukh, s’est rendu dans la ville de Beit Hanoun, au Nord de la bande de Gaza afin de participer, avec les paysans et leurs familles, à la récolte des légumes et des produits agricoles, et aider ces paysans dans leurs travaux quotidiens dans les champs.

L'activité de bénévolat qui a duré quatre heures, s’est déroulée dans la coopérative agricole qui appartient à la famille Bakri dans la ville du nord.

Les paysans et travailleurs ont été très heureux de voir des jeunes étudiants ramasser les légumes sur leurs terrains, et les aider dans leurs travaux.

L’équipe du Centre a aidé les paysans dans six champs : les champs de citrons, de concombres, d’oignons, de poivrons, de tomates et de roses.

En plus, les jeunes ont aidé les ouvriers pour la plantation des grains et des plantules agricoles dans le terrain, ainsi que pour l'arrosage et l'irrigation des terrains agricoles.

L’équipe a beaucoup échangé avec les paysans sur leur travail et leurs produits agricoles, sur leurs conditions de travail, sur leurs difficultés, et sur l’interdiction israélienne de commercialiser leurs produits de qualité à l’extérieur, mais surtout sur les menaces israéliennes au quotidien.

Malgré la situation explosive dans les territoires palestiniens occupés et malgré les récents bombardements et la présence des soldats israéliens sur les frontières de la bande de Gaza, l’équipe du Centre de la paix a insisté pour participer à cette activité agricole.

Ziad Medoukh a confirmé que la participation de ces étudiants à cette activité de bénévolat montre l’ouverture de ces jeunes sur la société civile dans la bande de Gaza, ainsi que la participation des étudiants aux différents événements et activités dans les familles et dans la société.

Il a beaucoup insisté sur l’importance de développer une économie non violente dans la bande de Gaza et de promouvoir les principes ghandiens dans l’agriculture, qui favorisent l’autonomie et le développement des revenues pour les paysans et leurs familles afin de créer une économie solidaire, une économie respectueuse de la vie et des rythmes de la vie, dans une dynamique d’équilibre optimal.

Il a ajouté que ces étudiants, par cette participation sociale, montrent leur attachement à leur terre et à leurs racines. Et que le travail agricole en Palestine est un signe de résistance, de vie et d’espoir pour l’avenir.

Les étudiants participant à cette cueillette ont remercié la famille Bakri pour leur accueil et le Centre de la paix pour cette initiative.

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 13:22
ÊTRE NOTRE VICTOIRE / Ime BIASSONI, juglar (Argentine) notre Ambassadrice de la Paix...
ÊTRE NOTRE VICTOIRE / Ime BIASSONI, juglar (Argentine) notre Ambassadrice de la Paix...
ÊTRE NOTRE VICTOIRE / Ime BIASSONI, juglar (Argentine) notre Ambassadrice de la Paix...

ÊTRE NOTRE VICTOIRE / Ime BIASSONI, Juglar (Argentine)

Elles ont disparu les limites
Là où se tenait le terrorisme
avec des psychopathes déséquilibrés,
C’était la fin de la vie privée.
Sans surveillances extrêmes
Il a grandi un rêve puissant
de plus en plus de faux réseaux
la surveillance des bulles virtuelles.
Toujours de l'autre côté
Il offre sa lutte et la propagation
de se développer dans l'algorithme
et l'amour et de défendre la patrie.
La vie a ses histoires
sa force et sa vérité
hardiment ils se nourrissent
pour la victoire de la paix.

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 21:18
DES NOUVELLES DE GAZA / UNE RENTREE SCOLAIRE REUSSIE MALGRE LA SOUFFRANCE EN PALESTINE / Ziad MEDOUKH, mon ami, ambassadeur de la Paix, professeur de français,...DES NOUVELLES DE GAZA / UNE RENTREE SCOLAIRE REUSSIE MALGRE LA SOUFFRANCE EN PALESTINE / Ziad MEDOUKH, mon ami, ambassadeur de la Paix, professeur de français,...
DES NOUVELLES DE GAZA / UNE RENTREE SCOLAIRE REUSSIE MALGRE LA SOUFFRANCE EN PALESTINE / Ziad MEDOUKH, mon ami, ambassadeur de la Paix, professeur de français,...
DES NOUVELLES DE GAZA / UNE RENTREE SCOLAIRE REUSSIE MALGRE LA SOUFFRANCE EN PALESTINE / Ziad MEDOUKH, mon ami, ambassadeur de la Paix, professeur de français,...

Une rentrée scolaire réussie malgré la souffrance en Palestine / Ziad Medoukh

La rentrée scolaire 2016/2017 dans les territoires palestiniens a été marquée par la volonté des familles d’envoyer leurs enfants à l’école en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, en dépit d’une situation très difficile à tous les niveaux.

Plus d’un million deux cent mille élèves ont repris le chemin de l’école cette semaine, parmi eux 700 mille en Cisjordanie et 500 mille dans la bande de Gaza.

On compte presque 800.000 élèves inscrits dans les écoles publiques, 300.000 dans les écoles de l’UNRWA pour les réfugiés palestiniens, et 100.000 dans les écoles privées.

Le taux de scolarisation cette année dépasse les 92%, malgré toutes les difficultés sur place affrontées par toute une population civile en souffrance permanente sous occupation israélienne.

Cette volonté montre que l’éducation est un enjeu pour les Palestiniens qui continuent à croire en un avenir meilleur pour eux et pour leurs enfants.

En Cisjordanie, la rentrée scolaire est reprise dans la douleur, à la mémoire de ce bébé brûlé vif avec ses parents, par des colons israéliens, dans leur maison, dans le village de Doma près de Naplouse, à la veille de la rentrée précédente en septembre 2015 .

Les élèves affrontent de nombreuses difficultés devant le mur, les barrages militaires israéliens et les check-points afin de joindre leurs écoles.

Dans la bande de Gaza, la rentrée scolaire est reprise dans la souffrance et les difficultés économiques, deux ans après la fin de l’offensive militaire de 50 jours en été 2014, qui a causé la destruction de 30 écoles et de nombreuses classes qui ne sont pas reconstruites jusqu’à maintenant à cause de l’interdiction israélienne de faire entrer les matériaux de construction dans cette région sous blocus.

Une rentrée scolaire dans les larmes et les ruines, mais avec une volonté remarquable de nos élèves à poursuivre leur scolarité même dans des écoles et classes endommagées par les bombardements israéliens, même dans des classes nombreuses avec 50 élèves par classe.

Cette rentrée des classes est reprise dans la douleur, à la mémoire de ces 300 élèves et 40 professeurs, tués il y a un deux ans par les forces de l’occupation israéliennes.

Une nouvelle rentrée scolaire sous blocus israélien inhumain dans cette région de plus en plus isolée et enfermée qui continue de subir des bombardements israéliens, avec des conséquences sur la disposition des livres et manuels scolaires pour ces milliers d’élèves.

Malgré le mur de la honte, les check-points, les mesures atroces de cette occupation aveugle, et les difficultés économiques, les élèves en Cisjordanie insistaient pour rejoindre leurs écoles.

Malgré le blocus israélien inhumain, la fermeture des frontières, le chômage , la non reconstruction des écoles et classes détruites, et les coupures d’électricité, les élèves de Gaza étaient nombreux dans les salles de cours.

C’est la volonté d’apprendre en Palestine malgré tout !

C’est la continuité de la vie dans notre Palestine !

L’éducation est la lumière de la Palestine !

L’éducation est sacrée en Palestine !

L’éducation est une forme de résistance en Palestine !

C’est un signe d’espoir pour l’avenir !

Un avenir de liberté, de paix et de justice !

Partager cet article
Repost0
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 10:54
MONDE DE CAUCHEMARS / Hamed BOUYAHIA (Algérie), notre Ambassadeur de la Paix
Gaza, il y a deux ans !
Gaza, il y a deux ans !

MONDE DE CAUCHEMARS

Le soleil et les astres du ciel, témoins du désastre des hommes
Et les esprits de nos morts observent leurs massacres
les vents s'acharnent a couvrir notre histoire de poussière
De voiles, de viols, de mort et d'arbitraire sur la planète
Les ombres du passé ne veulent pas disparaitre sur cette terre
Un monde se meurt et un autre est en train de naître

Dans ma nuit je prie, j'appelle le seigneur pour rétablir la paix
Mes cris raisonnent autour de moi et le font échos
Autour de moi tout est détruit laissant des femmes veuves et des orphelins
Tout est détruit avec ses bombes sans pitié sur notre paradis
J'ai dans les yeux le souvenir d une paix sans haine
Aujourd’hui j'ai dans le ventre la rage et la colère de tous massacres

J'ai dans la poitrine des battements de mon cœur à chaque instant
Une seule voie existe à travers ce monde de corrompus la paix
Une seule parole suffit sur terre pour trouver le bonheur ou se taire
Dans ma nuit je prie, je demande à Dieu de nous redonner son paradis
Mes cris raisonnent comme un écho sans réponse du seigneur
Autour de moi, tout est détruit , tout est misère

Mes poèmes cheminent parmi les mirages du désert
Mais ce n'est pas mes paroles qui brûlent nos cœurs
Ce n'est pas le soleil qui nous aveugle, ce sont des bombes qui se déversent
Ce qui nous tue s'appelle les serpents du profit sur les peuples
Le monde s'anime et coule en nous comme un fleuve sans retour
Où des chiens s'abreuvent du sang qui coule dans les sillons
Dans ma nuit sombre et triste je joints mes mains pour prier
j'appelle mes frères et sœur à s’unirent pour une paix universelle.

Partager cet article
Repost0
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 03:24
JE SUIS EMU / Joël BOUZOU, président fondateur de Peace & Sports Monaco... et ÊTRE LA PAIX / Paul FOURNIER (France) / nos Ambassadeurs de la Paix,...
JE SUIS EMU / Joël BOUZOU, président fondateur de Peace & Sports Monaco... et ÊTRE LA PAIX / Paul FOURNIER (France) / nos Ambassadeurs de la Paix,...
Logo du Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix
Logo du Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix

Je suis ému par beaucoup d'histoires significatives de la rivière des athlètes qui ont gagné, échoué, pleuré, enduré et embrassé l'esprit des Jeux. Les Jeux olympiques et paralympiques ne sont pas seulement pour les médailles: ils sont sur l'engagement, la motivation et la résilience nécessaire pour arriver au sommet d'un athlète, mais aussi en tant qu'être humain. Par exemple, Ibtihaj Muhammad, le premier olympien américain pour concurrencer dans un hijab, a affirmé que sa performance visait à couper les stéréotypes sur les femmes musulmanes.

Si les Jeux Olympiques sont sur le fair-play, la solidarité et l'amitié, alors rien ne témoigne plus dans mon esprit que l'équipe olympique pour les réfugiés, qui ont défilé sous le drapeau olympique lors de la cérémonie d'ouverture représentant plus de 65 millions de personnes déplacées dans le monde entier. L'une des meilleures histoires de cette équipe extraordinaire est l'une de l'adolescente nageuse Yusra Mardini, une réfugiée syrienne qui a bravé la traversée de la Méditerranée sur le bateau surchargé de réfugiés pour atteindre la côte turque.

Il y avait trois moments visuels emblématiques de Rio 2016. Le selfie entre le Nord et gymnastes sud-coréen sont devenus un moment historique du sport de la diplomatie dans les Jeux Olympiques. Alors que, les images de l'équipe égyptienne en compétition contre l'équipe allemande - avec l'équipe égyptienne en uniforme et couverte l'équipe allemande en bikini était formatée une représentation claire de l'universalité du sport, qui va au-delà, les différences sociales, culturelles et religieuses. Enfin, les images de Nikki Hamblin de Nouvelle-Zélande et des États-Unis athlète Abbaye D'Agostino ont illustré l'esprit olympique après qu'ils ont aidé les uns les autres après avoir chuté ensemble au milieu de leur course.

Au cours de 2016 de nombreux athlètes devenus messagers de la paix ont consacrer Leurs médailles et leurs efforts pour la cause d'un monde plus pacifique, tolérant et inclusive. Tels étaient les cas de l'escrimeur italien Elisa Francisca, qui a fait un appel émouvant pour l'unité mondiale, se tenir contre le terrorisme et a rendu hommage aux victimes des attentats de Paris et Bruxelles, et aussi l’escrimeuse tunisienne Ines Boubakri, qui a consacré sa médaille de bronze aux Arabes les femmes. Rafaela Silva de la célèbre ville de Rio de Dieu et médaillé d'or du judo est un champion éprouvé et une inspiration pour les enfants des bidonvilles et des zones défavorisées.

Le travail accompli et initiatives prises par les institutions de la société civile et du sport sont également remarquables pour amener l'esprit olympique aux enfants et aux jeunes brésiliens. 2016 a offert une excellente occasion d'en apprendre davantage sur les diverses réalités des habitants des bidonvilles. Il nous a aussi rappelé Que l'environnement olympique et l'esprit sportif devrait être accessible à tous - chaque enfant, chaque femme et chaque homme.

A partir de maintenant jusqu'en 2020 les yeux du monde seront tournés vers Tokyo. Les quatre années suivantes ne devrait pas être une période pour refléter Que les Jeux ne peut pas être une panacée pour le problème de la ville, mais plutôt une occasion de changer.

Les évènements sportifs Mega offrent une plate-forme unique pour susciter le changement des droits humains et la promesse de l'héritage qui profite à tous les groupes de population dans le pays d'accueil.

JE SUIS EMU / Joël BOUZOU, président fondateur de Peace & Sports Monaco... et ÊTRE LA PAIX / Paul FOURNIER (France) / nos Ambassadeurs de la Paix,...
JE SUIS EMU / Joël BOUZOU, président fondateur de Peace & Sports Monaco... et ÊTRE LA PAIX / Paul FOURNIER (France) / nos Ambassadeurs de la Paix,...

ÊTRE LA PAIX / Paul FOURNIER, Ambassadeur de la Paix (France)

Etre la Paix, c'est aussi, être dans la confiance

Etre dans la confiance, c'est aussi, être dans la justice

Etre dans la justice, c'est être juste.

La Paix est belle à voir, pour un peu que vous ayez notre confiance

La justice est forte, quand elle fait preuve de vérités

La confiance elle, s'entretient, pour un peu que nous lui accordons notre justesse

Combien de nos ignorances laisserons encore nous faire tant de malheurs

Confiance où indifférence ? nous savons les problèmes de tels où tels régions de ce monde-ci

Alors quoi? comment? qui? Paix, égal Amour, Amour égal connaissance de l'autre, de ses difficultés

Où que tu soit, parle, dit, raconte, la Paix, donne l'exemple,.

La Paix n'est qu'un canal de bon sens entre toi et le reste du monde, il est juste rempli de l'Amour

qui se déverse comme un flot depuis la nuit des temps, sur les chemins du sacré.

Partager cet article
Repost0
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 15:36
... de nos AMBASSADEURS DE LA PAIX (FRANCE)...
... de nos AMBASSADEURS DE LA PAIX (FRANCE)...

Mourir pour rien… / Marie DAVID-C

Mourir pour rien, un jour de fête

Que vaut la vie sur la planète ?

Mourir pour rien, dans la violence

Un jour de joie et d’espérance

Mourir pour rien, meurt un enfant

Comment survivre, être parent ?

Mourir pour rien, quand l’enfant manque

Que vaut alors tout l’or en banque ?

Mourir pour rien, la France saigne

Pourquoi tant de fureur règne ?

Mourir pour rien, juste par haine

« Noirceur de la nature humaine »

Mourir pour rien…sans rien comprendre

Pourquoi réduire la vie en cendre ?

Mourir pour rien juste par vengeance

De l’ âme humaine trop dans l’errance

Mourir pour rien, la terre s’effondre

L’amour, la haine doivent se confondre

Mourir pour rien?réveillons-nous !

Les « Survivants » unissons-nous

Mourir pour rien…juste par hasard

Des enfants naissent : gardons Espoir

Mourir pour rien : relevons-nous

La vie est là au rendez-vous

Mourir pour rien, pour sa croyance

Un jour de foi et d’espérance

Est-ce un appel : créer un lien… ?

Entre musulmans et chrétiens

Il faut s’unir pour vivre ensemble

Faire que nos couleurs nous rassemblent !

Demain arrive, demain est là

Demain existe : n’oublions pas !

... de nos AMBASSADEURS DE LA PAIX (FRANCE)...

Etre la Paix, c'est aussi, être dans la confiance

Etre dans la confiance, c'est aussi, être dans la justice

Etre dans la justice, c'est être juste.

La Paix est belle à voir, pour un peu que vous ayez notre confiance

La justice est forte, quand elle fait preuve de vérités

La confiance elle, s'entretient, pour un peu que nous lui accordons notre justesse

Combien de nos ignorances laisserons encore nous faire tant de malheurs

Confiance où indifférence ? nous savons les problèmes de tels où tels régions de ce monde-ci

Alors quoi? comment? qui? Paix, égal Amour, Amour égal connaissance de l'autre, de ses difficultés

Où que tu soit, parle, dit, raconte, la Paix, donne l'exemple,.

La Paix n'est qu'un canal de bon sens entre toi et le reste du monde, il est juste rempli de l'Amour

qui se déverse comme un flot depuis la nuit des temps, sur les chemins du sacré.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche