Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 13:36
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG

~~Mercredi 10 février 2016,
La tempête a duré toute la nuit avec parfois des trombes d'eau qui me réveille tant elle claque avec une force inouïe la fenêtre. Bon, mais au matin, un silence assourdissant règne sur la presqu'île avec un grand soleil éblouissant.
Nous déjeunons surpris par tant de silence. Pas un souffle de vent. Tout est calme.
En début d'après-midi, André nous apporte un demi-seau d'huîtres sauvages. Nous sommes bien contents.
Nous finissons la journée tranquillement.
 
Jeudi 11 février 2016,
La journée débute dans le calme et le soleil... les oiseaux gazouillent à qui mieux mieux.
Sylvie prend son service avant l'heure et après les soins nous partons en courses à Pont-Croix. Lorsque nous arrivons, nous sommes surpris de trouver des tas de neige, mais dans le magasin on nous explique qu'il a grêlé fort... certainement car l'épaisseur est incroyable... quel temps curieux !
Le ciel reste très instable avec parfois de grosses radées.

 

Vendredi 12 février 2016,
Ce matin je me réveille avec le volet baissé comme les très rares fois où cela est possible. Pas de vent donc, aujourd'hui mais des averses et un ciel bouché par moment.
Nous restons seuls et nous déjeunons. Puis nous finissons tranquillement la journée.
Je prépare des documents et des photos en prévision du Salon du Livre de Botmeur... mais j'arrive un peu tard pour l'inscription...
Entre les nuages qui crèvent leurs barriques d'eau, le grand soleil apparaît.
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 11:17

Accrocher les rêves aux étoiles,
Semer les fleurs de patience sur un sentier lumineux,
Laisser le cœur guider la pensée,
Sourire à un idéal…
Vivre 2016 pleinement sur le rythme de la douceur et l’énergie de la confiance.
Avancer vers la vérité dans les couleurs de la sincérité
Vivre 2016 comme un cadeau de chaque instant pour un univers apaisé…
les mains offertes pour le partage de l'amitié,
un lien entre tous les vivants...
belle année
Martine Goblet
~~Dimanche 24 janvier 2016,
Un grand beau temps se lève sur la presqu'île. Nous nous levons à dix heures.
Nous nous mettons à table à treize heures, puis nous demeurons au salon malgré le grand soleil qui éclabousse les baies de la véranda. Je suis obligée de baisser les stores pour éviter l'éclat des rayons, en même temps cela chauffe toute la maison.
 
Lundi 25 janvier 2016,
Une nuit de pleine lune s'achève. Le temps est très calme, pas de vent et le soleil est encore de la partie aujourd'hui.
Hier, les Bretons ont profité de cette trêve pour se promener sur le Cap-Sizun... et aller voir... la mer !
Partager cet article
Repost0
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 23:50
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG

~~Jeudi 24, vendredi 25, samedi 26, dimanche 27, lundi 28 décembre 2015, réveillon de Noël...
Nous passons un gentil petit réveillon avec un plateau télé où nous dégustons nos toasts au saumon, au foie gras, au pâté à la pomme. Un peu plus tard nous passons à table pour nous régaler avec les noix de Saint-Jacques, un plateau de fromages, puis plus tard encore la traditionnelle bûche de Noël à la crème fraîche et aux châtaignes... un pur régal.
Entre temps nous téléphonons à nos enfants dans le Larzac où le réveillon se déroule fort bien. Une fois de plus ma fille a réussi un tour de force culinaire avec une présentation de bonhommes de neige. Ils ont bien reçu nos colis et nous les leurs. Un régal de produits de l'Aveyron et des foies gras accompagnés d'une bonne bouteille. Nous sommes heureux à la pensée qu'ils sont ensemble à faire les fous.
Les journées de ce long week-end de Noël se sont déroulées ainsi très calmement avec sur fond de nuit des bourrasques de vent violent et parfois de très grosses averses.
 
Mardi 29 décembre 2015,
Ce matin le chauffeur de notre VSL est arrivé un peu en avance pour nous conduire jusqu'à Quimper chez notre chirurgien pour une visite de contrôle. Nous sommes très contents de nous entendre confirmer ce que nous avions vérifié, notre vue est revenue pour moi à 10/10 sur les deux yeux, pour Maurice il retrouve un 10 sur 10 à droite sans lunettes de myopie et son œil gauche totalement aveugle gagne 0,5 dixième... ce qui pour lui représente un véritable miracle et un paradoxe dans sa situation de malade en fin de vie. Nous aurons juste besoin d'une légère correction pour la vue de près. En attendant l'ophtalmologue nous fixe un nouveau rendez-vous pour le 28 janvier 2016 et après ce sera fini de toutes ces courses épuisantes pour nous rendre à Quimper. Ouf ! Après cette visite, le chauffeur nous ramène à la maison.
Je réchauffe un reste d'hier et nous repartons pour commander nos plats de réveillon du jour de l'An. Nous le passerons avec des amis. Puis nous rentrons et Maurice fini par s'endormir profondément cependant que je reste sur l'ordinateur. Une personne sonne au portail d'entrée ce qui le réveille brusquement. Je vais voir. Cette personne c'est trompée de porte. Qu'importe nous voulions allés à Locronan pour voir la petite cité illuminée pour les Fêtes. Je n'osais pas le réveiller, mais c'est fait.
Nous nous habillons chaudement car l'air est frais et le vent souffle fort à nouveau après une belle journée ensoleillée. Nous voilà repartis.
En arrivant à hauteur de Douarnénez, une pluie fine se met à tomber. Puisque nous passons devant le magasin, Maurice s'arrête pour s'acheter une paire de lunettes d'appoint. Elles ne sont vraiment pas chères. Je ne suis pas allée avec lui car trop de monde et mal garés mais nous reviendrons pour moi, plus tard. Il y a un joli choix de lunettes originales.
Nous filons sur Lokern (Locronan, nom francisé). Il commence à pleuvoir plus fort, zut. Nous sommes pris dans une longue file d'automobiles. Nous avançons jusqu'à l'entrée de cette petite cité de caractère. Par chance, juste devant sans avoir trop à se démener pour trouver une place, nous pouvons nous garer sur la place 'grand handicap' libre pour une fois !
Il pleut plus fort, nous allons devoir prendre nos parapluies. Maurice sort nos deux fauteuils roulants et nos 'pépins' accrochés à l'un d'eux et nous partons sur la rue qui nous conduit au centre de Locronan magnifique d'illuminations grandioses. L'architecture moyenâgeuse rehaussée de guirlandes lumineuses offre un spectacle magique à tous.
Maurice comme aimanté s'arrête devant l'étal d'une marchande de figurines de fées, de korrigans, de sorcières... je n'y pensais même plus tant nous en avons déjà... mais il a repéré une fée chevauchant une licorne et il n'hésite pas à me l'offrir... je ne peux pas m'empêcher de penser à ma saga fantasy et ses personnages... une de plus dans ma collection déjà riche de personnages féeriques de toutes sortes. Mais après tout c'est la fête !
Nous mettons nos phares car un monde fou déambule dans les ruelles pavées, sur la place et entre les petits chalets. Ils ne nous voient pas dans nos fauteuils. Des vitrines s'affichent étincelantes de lumière.
Puis nous continuons notre chemin jusque vers une autre petite place devant un décor fabuleux où trône un immense cerf recouvert de lumière, c'est beau ! Je repense à celui que Maurice a acheté pour notre décoration au Marché de Noël d'Esquibien. Fait de rondin de bois et de branches pour sa queue et ses cornes nous ne l'avons pas encore installé dehors... il faut dire que le vent fou qui souffle la nuit ne nous l'a pas autorisé. Maurice avait installé une pancarte de Noël et ce matin, l'infirmier l'a ramassé et nous l'a rendu en deux morceaux coupé par le vent sauvage de la nuit.
Finalement après avoir pris quelques photos bien difficiles avec le parapluie que je suis obligée de lui tenir, Maurice et moi abandonnons le terrain, il pleut trop et les rafales de vent nous bousculent. Autant rentrer car nous ne pouvons pas flâner devant les stands. Une maman affolée nous crie de faire attention à un petit garçon de trois ans vêtu d'un cardigan noir. Il s'est perdu dans la foule, la nuit et la pluie battante. Elle repasse en criant : Milo, Milo, Milo ! C'est atroce de se rendre compte de l'absence de son tout-petit près de soi. J'espère de tout mon cœur que cette maman l'aura vite retrouvé... Trempés, nous remontons à bord de notre carrosse et reprenons la route du retour.
Nous soupons à dix-neuf heures trente et Maurice regagne le fauteuil du salon où il s'allonge et se couvre.
À l'extérieur le vent rugit de plus belle et mène un barouf de tous les diables.
Moi, je poursuis sur l'ordinateur...
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 20:20
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
~~Samedi 5 décembre 2015,
Le vent mauvais reprend sa douce folie, il fait plus frais.
J'ai demandé à Maurice de me laisser le fauteuil roulant électrique sous la main car je vais m'occuper de mes princesses. Je vais leur chercher du maïs et je rentre dans l'enclos pour le déposer dans leur auge. Toutes se précipitent sur moi, les deux chèvres et les trois poules... c'est la bousculade !
Aig me fait toujours bien rire par son caractère si charmant et Froudenn pour sa tête de mule. Mais, Aig se met carrément debout pour atteindre le seau que je tiens et je dois la repousser non sans mal. Quand c'est fait, je me mets à jeter l'eau de leur récipient pour le nettoyer au jet d'eau et le remplir d'eau fraîche et propre... et c'est tout un art !
Là, je vais cueillir une brassée de foin, mais soudain je perds l'équilibre et je me retrouve par terre. J'ai éprouvé une peur bleue de me faire très mal. Je mets un temps fou à tenter de me redresser. J'ai encore plus mal de partout. Je me cramponne avec difficulté, je n'ai rien pour m'aider. Enfin, je parviens à redresser mes jambes molles, exercice très difficile.
Ouf, je regrimpe dans mon fauteuil avec ma brassée de foin, vais l'installer dans le pondoir et le vent me complique la tâche. Je donne le reste aux biquettes bien heureuses de cette aubaine. Tout est prêt, je suis tranquille pour un moment. Je rentre à la maison en ayant ranger le matériel, contente de retrouver sa douce chaleur.
Je travaille tout l'après-midi, cependant que Maurice suit le Téléthon plus ou moins en dormant... je suis lessivée. Ce soir j'irai m'étendre dans mon fauteuil au Salon. Il fait déjà bien nuit. Nous dînerons rapidement... le vent s'affole vert de rage.
 
Dimanche 6 décembre 2015,
Il fait un temps très doux et ensoleillé, par moment une petite averse se manifeste et le soleil revient. Il y a beaucoup de fleurs, les massifs de roses, les camélias et les bruyères fleurissent.
Cet après-midi, je répète mon récital tout comme hier soir. Je mets les bouchées doubles en espérant que mon opération de l'œil droit demain ne me gênera pas trop.
On ne répond pas à la violence par la violence ! On répond à la terreur en restant unis, soudés, droits et forts dans la grandeur des valeurs profondes d'Humanité, d'Égalité, de Liberté et d'Amour !
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 00:12
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
~~Mercredi 25 novembre 2015... à un mois de Noël,
Il fait un vent fou... il gémit, souffle et enrage tout autour de la maison et par moment il tombe des averses fines... un temps à ne pas mettre un chien dehors en tout cas une poubelle, car tout s'envole ici.
Nous nous levons ensemble. Véronique M. arrive soufflée par le vent.
Mercredi 26 novembre 2015,
Il fait doux avec 13° mais le ciel reste gris. Le vent a cessé.
Sylvie arrive pour son service et prend le café avec nous. Céline vient à son tour et passe aux soins.
Après le repas de midi, nous nous préparons car le VSL sera là à quatorze heures dix et soudain, Maurice réalise que nous n'avons pas rempli nos dossiers réciproques pleins de papiers... quelle horreur !
Le pilote du VSL arrive à l'heure et charge le fauteuil manuel... nous ne pourrons pas disposer de nos fauteuils électriques hélas sans notre véhicule pour les transporter !... Et de plus, je vais devoir être poussée... tout ce que je déteste, mais nous n'avons pas le choix. Maurice devra marcher mais fort heureusement l'espace n'est pas trop éloigné entre l'arrivée et les salles d'examens. Quel trafic ! Ce qu'il faut en baver tout de même ! Et évidemment, je suis en pleine crise d'asthénie... je dois endurer la douleur doublée de la fatigue intense.
Heureusement, Maud, notre ex-infirmière vient à la rescousse et nous prend immédiatement, nous n'aurons pas à attendre longtemps dans cette salle d'attente bondée. Nous passons l'un et l'autre aux deux examens de notre œil droit. L'infirmière demande à Maurice laquelle des vues préfère-t-il garder sans lunettes, celles de loin ou celle de près. Il répond celle de loin, évidemment. Il m'annonce triomphalement qu'il ne chaussera plus de lunettes de myope lui qui les as portées pendant soixante huit ans. Cela le rend follement heureux. Puis, nous allons auprès d'une assistante qui nous explique le déroulement de l'opération. Nous serons endormis avec des gouttes, puis le médecin incise un millimètre sur le côté de l'œil ; ensuite il découpe le dessus du cristallin et place une minuscule lentille qui va ainsi ôter toute l'opacité du morceau découpé. Enfin nous pourrons sortir légèrement gênés mais cela ne dure pas. Elle nous offre deux paires de sur-lunettes à mettre contre le soleil et le vent. Vive la micro-chirurgie !
Nous sortons à seize heures... nous ne sommes pas restés une heure et notre chauffeur n'en revient pas !
Nous rentrons. Maurice voudrait aller acheter des verres pour mettre des bougies sur nos bords de fenêtres demain ainsi qu'un drapeau français, et honorer ainsi toutes les victimes qui ont laissé leur vie à Paris lors des attaques terroristes, mais je n'ai plus la force de quoi que ce soit. Nous verrons demain... sinon j'utiliserai mes grands verres de couleur et nous nous contenterons du joli drapeau français peint sur une planche par Maurice et déjà installé sur un support le long de la route.
Nous venons à peine d'arriver, voici Éliane qui nous rapporte l'ordinateur dont nous n'avons pas la licence... nous allons devoir l'acheter. Bon, fort heureusement G. est venu pour démêler la mise en route et voir tous les problèmes. Maurice a perdu toutes ses capacités de mémoire et ne parvient plus à gérer le moindre effort intellectuel. L'œdème cérébral y est pour beaucoup.
Après le départ d'Éliane, notre amie, nous soupons. Ensuite nous nous installons pour suivre les informations et le débat sur France 2, fort intéressant.
Ce matin à dix heures aura lieu la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats de Paris du vendredi 13 novembre 2015...

~~ J'écris ces mots :
PAROLES D'ESPOIR / Dana LANG, le 22 novembre 2015,
Le 13 novembre 2015,
Couverts de noir
Armés, ils sont venus frappés.
Implacables, ils ont tiré
Sur des gens, des innocents
Aux terrasses des cafés heureux
Sur des civils, des jeunes,
Dans la salle d'un concert joyeux.
Ils ont répandu le sang
Rouge de sang
Les rues, la salle rouge
Avec la même détermination,
La même folie meurtrière
Que pour Charlie-Hebdo.
Assassinés, et la foule frappée
Sidérée, anéantie
La France toute entière debout
Pleure le sang
De ses enfants chéris.
Un immense cri
Silencieux s'est levé
Venu de tous les pays
Comme des étendards de prières
Tout autour de la terre.
Amis ne tremblez pas
Devant la terreur !
Soyez grands
N'ayons pas de haine
Ne cédons pas
Serrons les poings !
Grandissons-nous
Dans la peine !
Allons amis nous vaincrons
Le pouvoir du Mal
Dans l'Amour, tous unis
Comme les doigts d'une main !
Partager cet article
Repost0
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 17:00
Ma mère Lucette LEFEBVRE et mon père Arnold LANG, un an après la guerre

Ma mère Lucette LEFEBVRE et mon père Arnold LANG, un an après la guerre

~~Mercredi 12 août 2015... ma mère est décédée !
Le temps de juillet s'est montré avec des hauts et des bas, le mois d'août est dans l'eau ! Au réveil grisaille et crachin... l'hiver au lieu de l'été !
Les chèvres sont rentrées, elles n'aiment pas ce ciel pluvieux et venteux.
À dix heures, voici l'été. Il fait très chaud, le ciel est bleu, plus de nuages gris.
J'apprends par un courriel de mon frère Jean-Paul que ma mère est décédée dans la nuit durant son sommeil... eh bien quel soulagement pour elle ! Elle a eut quatre-vingt-dix ans le 14 juillet et depuis sept ans devenue Alzeimer, grabataire! Voilà qui termine cette trop longue page de sa vie, elle ne méritait pas ça !
Nous devons nous rendre à la pêche, eh bien ça risque de ne pas être triste !
Il fait très lourd, le ciel s'est terriblement obscurci et le temps est à l'orage. Nous nous installons sur le quai pour un grand moment de pêche où Naïli prend deux gros calamars et où Maurice se débat avec ses gaules toute la soirée accrochées aussi très souvent par les voisins. La pauvre doit refaire ses lignes bien souvent avec sa maudite tremblotte et ses jambes flageolantes... quelle patience et quelle force de la nature !
Enfin, il est content que son petit-fils ait pu attraper ces deux calamars de bonne taille.
Finalement nous rentrons à minuit trente.
Maurice ne va rien dormir de la nuit...

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 23:05
En septembre 2013 à Thionville, elle avait reçu le Prix Littéraire des frères Grimm (contes)
En septembre 2013 à Thionville, elle avait reçu le Prix Littéraire des frères Grimm (contes)

~~Dana LANG / Lauréate du Trophée Andersen du Concours Littéraire International pour ses contes dont "Naïli, le Petit Prince des Étoiles".

Cérémonie de remise des Prix à Thionville le 19 et 20 septembre 2015, par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres. (Elle se voit ainsi remettre son 17ème Prix Littéraire International depuis le début de l'année autant que l'an passé).

Si vous souhaitez acquérir sa Saga Fantastique (Héroic Fantasy) et ses contes, Dana LANG sera en dédicace à la Biscuiterie de la Pointe-du-Raz le jeudi 30 juillet et le 15 août 2015 Aux Gourmandises de la Pointe-du Raz de 15 heures à 18 heures.

Partager cet article
Repost0
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 19:27

Notre adorable et irrésistible Toopie

~~Mercredi 10 juin 2016... notre Toopie
Nous sortons pour acheter de la viande hachée pour Toopie qui ne parvient plus à manger ses croquettes... nous la gâtons avant qu'elle nous quitte, elle qui ne nous a procuré que de l'amour à l'état pur. Elle nous aura suivi dans toutes nos joies, toutes nos peines et aussi toutes nos galères... elle ne nous aura jamais quitté, même encore aujourd'hui, elle ne me lâche pas d'un mètre. Si je me tiens au bureau, elle est couchée dans son panier à mes pieds, idem lorsque je suis au lit. Devant la télé, elle est couchée entre mes jambes sur le relax ou sinon, trop fatiguée, dans son panier au pied de mon fauteuil. Comme elle va nous manquer !Delphine nous rend visite accompagnée de sa fille Justine et de Chloé, sa nièce. Elles viennent admirer nos petites chèvres.
Aujourd'hui le temps ensoleillé mais bien venteux à fait place sur la soirée à un temps couvert suivi de crachin... il devrait pleuvoir.
Partager cet article
Repost0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 19:55
~~Dimanche 31 mai,
Nous allons à la brocante du jardinage à Esquibien. Nous découvrons un nouveau quartier. J'achète sous la pluie un géranium mère, une plante grasse et une autre à fleurs rouge dont je ne connais pas le nom.
Maurice découvre un bouquin de recettes à confectionner au barbecue.
L'après-midi se termine au repos.

 

Mercredi 3 juin,
Un grand soleil éclabousse la journée entière.
Maurice s'occupe des chèvres comme chaque matin puis plus rien ne va au fil des heures.
La journée s'achève sur un grand soleil et un vent léger.

 

Jeudi 4 juin 2015,
Un très grand beau temps s'annonce. Le soleil éclate dans la maison.
Le jour point à cinq heures et il fait jour encore à vingt-trois heures... nous avons peu d'heures de nuit totale.
La journée se passe dans le calme avec repos obligatoire l'après-midi.
 
J'ai travaillé sur mes livres jusqu'à minuit hier soir et j'ai repris mon travail quelques heures ce matin, puis quelques heures en soirée... j'avance sur mes projets Littéraires ...
Partager cet article
Repost0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 19:13
L'OEUVRE LITTERAIRE COMPLETE de Dana LANG

~~L'ŒUVRE FANTASTIQUE ET MERVEILLEUSE de DANA LANG /

*Lauréate du Mérite Culturel et de la Rose d'Or décernés le 20 novembre 2014, par Les Rencontres Artistiques et Littéraires de l'Essonne pour 'l'ensemble de son Œuvre Littéraire'.

Saga fantastique-héroic fantasy (inspirée de la Légende Arthurienne) pour grands ados et adultes (La Fontaine aux Fées) :

*'LES 3 HÉRITIERS DE LA CLEF DES 7 MONDES'

1ère époque : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré

2ème époque : Éloïse et le Commandeur du Temps

3ème époque à paraître : (chez ANKOLIE, illustratrice qui en fait les images actuellement en Belgique et Michel Courot à la relecture dans la Loire)

*'LES SANGLOTS DU VENT' récit autobiographique (extrait primé).

*'DOCTEURS, VOUS M'AVEZ TUÉ ! Témoignage vécu et aide à l'accompagnent en fin de vie...

suite à paraître...

Contes merveilleux et fantastique (La Fontaine aux Fées) :

*'NOËLS ENCHANTÉS' (primés - 16 contes merveilleux pour tous)

*'LE JARDIN ENCHANTÉ ET LA PETITE PRINCESSE' (primé)

*'LES LARMES DE MÉLISSA' (primé)

*'NAÏLI, LE PETIT PRINCE DES ÉTOILES' (primé)

Conte écolo rigolo : *OUMBAYÉE, DAME SCARABÉE (primé)

Conte écolo : *LA FONTAINE DE LA MER – FEUNTEUN AOD (primé)

À PARAÎTRE : -Prose poétique (poésie libre) : 'PUISQUE TU VIS, PHILIPPE !' (textes primés)

-Prose poétique – Pamphlets (poésie libre-libérée) : 'JE VOUS ÉCRIS, FRÈRES HUMAINS' (textes primés)

-Nouvelles : ... (textes primés)

-Contes nouveaux (création) : 'CONTES ET MERVEILLES' (Flora, Pipi et Scratch, la Sorcière ; Max, le Petit Sorcier ; Louka, le petit Loup de Brocéliande, Le Dragon de Pors Loubous... etc... contes primés)

-Contes adaptés à la scène :

– contes du Tibet : 'TERRE DE LUMIÈRE' et 'FLEUR DE CHÂTAIGNIER' (extrait primé) paraîtra bientôt aux Editions du Net en livre numérique.

-et... 120 autres contes adaptés à la scène...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche