Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 15:23

 

6-copie-1-Harold-p.24-dos-vierge.jpg

 (Les héros, nains et dragons, de ce récit Héroic Fantasy, dessinés par ANKOLIE, illustratrice Belge)

Ce conte philosophique, d’inspiration celtique (Bretagne, Légende Arthurienne) est une trilogie (saga fantastique),  écrite de 2003 à 2007, par Dana LANG, conteur et auteur.

Il se veut un prétexte, une condamnation de la condition misérable des enfants du 21ème siècle. Il traite des grands sujets de notre temps, la course aux profits, la pollution, le trafic d’organes, les manipulations génétiques, le clonage, l’esclavage, la prostitution, la survie dans des poubelles à ciel ouvert, le handicap, l’anathème, la discrimination, la mort, tout en mêlant ces thèmes du monde visible, réel, au monde invisible, irréel et fantastique où des enfants sont les héros.

Des personnages féériques accompagnent cette fresque, tels des nains, des fées, des enchanteurs, des immortels et des mortels, tous très différents les uns des autres. Tout comme les êtres rencontrés, les lieux changent radicalement suivant les régions traversées.

Il faut s’aider du plan (en dernière page) pour pénétrer ces contrées étranges. L’action rejaillit en rebondissements incessants d’une scène sur l’autre. Il faut s’accrocher à la barre, se concentrer et retenir son souffle.

 

... Ces aventures fantastiques complètes se retrouvent avec les héros d’une nouvelle histoire dans «Eloïse et le Commandeur du Temps» et «Promesse et le Médaillon Magique », deuxième et troisième époque de l’aventure. 

 

            ATTENTION / CE LIVRE DU GENRE FANTASTIQUE AVENTURE HEROIC FANTASY PARAÎTRA EN JUIN. DES SA PARUTION IL SERA EN VENTE SUR : http://www.alafontaineauxfees.site-fr.fr

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 05:56

 002-Chalon-sur-Saone.JPG

          Nous nous levons à 4 heures du matin après une nuit traversée par les orages et les trombes d'eau. Nous faisons grise mine. La météo nous a annoncé une journée noire au niveau du ciel, et pourtant pas l'un d'entre nous deux va prononcer les mots pour se remettre au lit.

          Nous tentons de nous y rendre, tout de même, envers et contre tout. Nous partons sous une pluie fine et traversons une accalmie suffisante pour nous installer à 7 heures 30 sur le quai de Châlon-sur-Saône (71-Saône-et-Loire). Le temps de sortir nos affaires, de faire un tour vers les exposants, à 9 heures 30, la pluie se ramène dare dare... et comme à chaque fois que nous sommes installés dehors, nous prenons ce genre de risque. Avec le beau temps, nous aurions pu passer une journée magique au bord de la Saône, seulement voilà ! Sous un ciel noir et bouché, nous comprenons que ce n'est plus la peine d'insister, cela va durer et en pire.

          Le temps de tout replier, nous rentrons sous la pluie battante. Des trombes d'eau s'abattent tout au long du parcours de retour.

           Il est près de midi lorsque nous arrivons dans notre canton. Sous la douche, nous nous arrêtons pour prendre un repas au café, cela nous simplifiera grandement la vie.

          Une journée perdue et gâchée, mais nous prenons la vie du meilleur côté, pas le choix...

          Ce trimestre entre la météo, les ponts et les élections rien n'a pu se réaliser au niveau de nos ventes, mais on se rattrapera en juillet et en août avec sept nouvelles manifestations...

          Dana,

 

001 Châlon-sur-Saône004 Châlon-sur-Saône

         

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 10:00

 DANA et Nicole DUBUS VAILLANT

(Ici, avec Nicole DUBUS VAILLANT)

 

« ECRITS ET DITS » SALON DU LIVRE DE TONNERRE

 

       Ce dimanche 20 mai 2012, nous nous engageons sur la route direction La Clayette puis Charolles via Autun, le Morvan puis Tonnerre dans l’Yonne. La route est longue, il nous faudra 3 heures 30 pour y parvenir, mais si belle. Fort heureusement, partis à 5 heures, nous ne rencontrons que très peu d’automobilistes, la chaussée est à nous. Nous traversons les magnifiques forêts du Morvan que nous connaissons bien à présent. Puis un plateau fait de nombreux champs cultivés de colza et de blés reverdis sous la pluie abondante de mai. Le ciel couvert est noir, les nuages s’annoncent porteurs de grêle.

      Soudain, en contrebas, au milieu de la verdure, s’impose l’église romane, édifice imposant. La route descend vers ce gros bourg surgit de nulle part. Impression surréaliste.

      Non sans l’avoir cherché, nous arrivons dans une ruelle près de la Salle polyvalente. Nous nous installons. Le café traditionnel accompagné de viennoiseries à volonté est servi par nos charmantes hôtesses biblithécaires de Tonnerre.

      Ce Salon très sympathique reçoit les auteurs de la région, mais pas seulement. Peu de lecteurs viennent honorer de leur présence cet évènement chaleureux. Nous avons retrouvé des amis, Christian Lemesle, Nicole Dubus Vaillant  et d’autres, de nouvelles connaissance comme Georges et Eliane Recipon.

      Nous échangeons longuement avec le public. Nous rencontrons des enfants émerveillés et de jeunes adolescents passionnés qui attendent impatiemment la sortie du premier tome de ma trilogie fantastique « Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes / première époque : La Dragonne et l’œuf d’Or Sacré » très retardée par la mise en pages. Contrairement à tous nos derniers Salons de mars et de mai, nous vendons peu, mais le contact avec nos lecteurs restera inoubliablement chaleureux.

      Nous repartons plus tôt avant la douche qui tombe du ciel juste au moment où nous démarrons. En chemin, nous évitons un orage de grêle furieux qui a réduit en poudre les feuillages de la forêt. Dans les fossés, nous remarquons les énormes grêlons qu’il a laissé derrière lui. Epuisés mais heureux, nous rentrons chez nous à 21 heures trente.

      Nous voulons remercier, ici, toute l’équipe de la Bibliothèque Municipale qui a œuvrée sans compter pour la réussite de ce Salon. Nous voulons les encourager à poursuivre, ce n’est que le troisième et le public s’habituera. Il ne boudera plus le plaisir de toutes ces rencontres avec les écrivains.

      Que vive donc, le prochain 4ème Salon du Livre de Tonnerre !

 

 Maurice Stand-Georges-Recipon.jpg

(Maurice et Georges RECIPON)

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 00:08

cognassier.JPG devant-le-bassin.JPG

Pourquoi tant t'agiter ? Tu n'iras pas au ciel avant d'être toi-même un ciel vivant. (Angelus Silesius)  

hosta.JPG le-pape-des-escargots.JPG

Quand on a terminé sa toilette du matin, il faut faire soigneusement la toilette de la planète. (Antoine de Saint-Exupéry)

pivoine.JPG potee-suspendue.JPG

Que ces fleurs vous offrent du baume à l'âme, enchantent et ravissent votre coeur, vous caressent au plus profond de votre être.
Ce sont là toutes mes pensées qui volent vers vous... 
Dana
Partager cet article
Repost0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 13:20

BOENNALES13-05-2012-026.JPG    

       Ce dimanche 13 mai 2012, les 25ème Boënnales du Livre ouvrent leur porte devant un marché de fleurs multicolores, de plantes aromatiques et de petites boutures à repiquer auquel s’ajoute un vide-grenier. Diverses manifestations, café littéraire, exposition autour de Jean-Jacques Rousseau vont agrémenter cette journée de la Culture dans tous les sens du terme. 

       Le temps de prendre un café accompagnée d’un morceau de brioche offert par les responsables de ce Salon du Livre, une foule nombreuse se presse déjà à l’ouverture où malgré le soleil, un petit vent frisquet fouette les joues rougies.

       Je dédicace dès l’ouverture et après une pause pour le pot de bienvenue, l’interruption entre midi et deux heures, cela  reprend de plus belle pour l’après-midi. Nous faisons une fort belle vente de mon livre « Les Sanglots du Vent », grand succès du public qui ne boude pas son plaisir, suit quelques exemplaires de « Docteurs, vous m’avez tué ! » et enfin les albums toujours si bien accueillis par les plus jeunes. En bref, une journée remplie de contacts merveilleux, de regards bienveillants et un immense échange de mots chaleureux dans une fraternité humaine unique.

       Nous tenons à remercier ici, tous les responsables de cet évènement au cœur de la plaine du Forez. Ils renouvellent ainsi chaque année cette manifestation très réussie qui attire de plus en plus de public.

       Merci à tous mes lecteurs passionnés, à tous les enfants gourmands de mes contes. Merci à vous tous qui m’avez prêté une oreille attentive et salué la sortie de mes livres.

      Merci aux responsables de la Mairie, à vous tous et à votre accueil, merci à Marilyne pour son délicieux café et son merveilleux sourire.

      Dana LANG

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 20:10
 
jardin 22 mai 2011 021   " L'homme est un livre. En lui toutes choses sont écrites mais les obscurités ne lui permettent pas de lire cette science à l'intérieur de lui-même ". (Mawlana) 
 
CLIQUEZ SUR CE LIEN :

Bonjour mes ami(e)s, mes chers fans, mes lecteurs, mes auditeurs, (pour votre information)

       Aujourd’hui dans notre village, nous accompagnions notre future députée, lorsqu’un sinistre individu, du nom de C.V., s’en est pris à nous, nous attaquant sur notre handicap !

       Il se réclamait du Front National, cela ne nous a pas étonnés ! Ces personnages infects osent, à présent, de plein jour, se réclamer d’un parti anti-républicain car handiphobe, homophobe, raciste… et j’en passe… depuis quand doit-on se justifier de son handicap pour pouvoir circuler tranquillement et en toute liberté ?

       C’est la troisième fois que nous sommes agressés verbalement dans le village pour nos handicaps, deux fois pour les législatives, une autre fois pour la fête du 150ème anniversaire de la naissance du Cergne.

       J’ai honte pour ce village et du comportement de tels individus, mais je pense que les véritables handicapés ne sont pas ceux que l’on croit ! Ce qui m’attriste et me désole, c’est de constater une telle pauvreté d’esprit, une misère (pour ne pas dire sècheresse) de cœur, une défaillance intellectuelle notoire. Dans de tels esprits, le poison, le venin vicieux et obscurantiste des idées semées par le Sarkozysme et le Lepenisme fait son chemin et atteint son but ! Je leur souhaite, à tous ceux-là, de vivre et de subir seulement le dixième de ce que nous vivons, nous, chaque jour au quotidien, sans nous plaindre...

       Je suis atteinte d’une maladie génétique orpheline, évolutive et dégénérative (genre sclérose en plaques) depuis ma naissance et pourtant malgré les crises graves évolutives qui m’ont paralysées, pendant des années, je suis allée à l’école où j’ai récupéré toutes les années perdues couchée dans un lit, sans pouvoir bouger. J’ai élevé trois enfants en partie seule, j’ai travaillé dur toute ma vie durant et je me suis battue jour après jour contre la maladie. Je touche, à présent, une retraite d’un montant en dessous du seuil de pauvreté. Je n’ai jamais rien demandé à personne.

       Je suis conteuse professionnelle et j’écris des livres pour la jeunesse depuis trente ans et plus particulièrement depuis que je suis devenue invalide (nouvelle crise évolutive dégénérative en 2003) car je ne peux plus faire que cela (taper sur l’ordinateur) et je commence à les faire paraître.

       Dans l’un de ceux-ci, « Les Sanglots du Vent », je raconte mon histoire, mon parcours. Je narre, au jour le jour, dans « Docteurs, vous m’avez tué ! », les épreuves si lourdes et si douloureuses que nous avons dû traverser, en 2009, lorsque mon époux (depuis 13 ans) opéré 56 fois dont 30 fois dans les jambes (pendant 30 ans), victime d’une overdose médicamenteuse sévère a dû être placé plus de 4 mois, en soins palliatifs à domicile. Il souffre de multipathologies gravissimes et entre autre, il doit supporter des érisypèles à répétitions sur ses deux jambes qui lui occasionnent des fièvres énormes (en pleine crise en ce moment) et pourtant, une force de vivre hors du commun l’anime et le soutient au-delà du supportable pour un être humain.

      Au lieu de se moquer, de nous considérer comme porteurs de je ne sais quelle tare, ceux qui osent émettre de tels jugements devraient, au contraire, y voir un exemple de courage et d’humanité.

       Je conseille à tous ceux qui ne comprennent pas ou ne veulent pas l’entendre, ce que peut vivre une personne handicapée et gravement malade et à fortiori un couple, de prendre le temps de me lire. Cela leur ouvrira, peut-être le chemin du cœur. Je les invite aussi à lire les commentaires de mes très nombreux lecteurs sur le lien suivant : http://alafontaineauxfees.site-fr.fr

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 06:17

001

 

LES SANGLOTS DU VENT, extraits...

 

Un berceau, douze fées et une... sorcière

     A l'aube de la paix revenue pour tous, à l'orée du bonheur retrouvé, je choisis de naître ce 13 avril 1946, à 13 heures, à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon, dans le troisième arrondissement. Treize fées merveilleuses se penchent au-dessus de mon berceau. Les douze premières m'offrent grâces, talents et vertus. La treizième, une sorcière puissante, jalouse et cruelle, contrecarre ces belles forces positives par une féroce adversité. Elle me dote d'une maladie génétique orpheline, neuromusculaire évolutive et dégénérative...

     C'est ainsi que je viens au monde avec les pieds atrophiés, telle une petite chinoise aux pieds bandés, dans le nid d'amour d'un couple pauvre, victime et gravement traumatisé par la guerre. Ce faisant, la mégère jette contre moi, à chaque occasion, de lourds  bâtons dans les roues de la charrette qui me conduit sur le chemin de ma vie. Elle gêne la réalisation de mes rêves les plus fous. Mais, c'est sans compter sur mon fichu caractère et mes éclats de rire...

 

Impressions de Monique CLAVAUD, écrivaine poétesse et peintre : 

Dana Lang, signes de feu. Bélier et lionne, ce n'est pas une petite flamme qui vacille dans son âme. C'est un feu bienfaisant, qui propage la lumière et l'amour. A la lecture des "Sanglots du vent", j'ai vécu le parcours de Dana. Qu'elle marche, ou qu'elle tombe, ou qu'elle soit en fauteuil roulant, Dana AVANCE et elle fait avancer. Sa vie douloureuse ne l'empêche pas de donner sa force aux autres, elle se bat contre une sorcière (qu'on peut appeler le malheur dans la vie) mais douze fées l'escortent. Oh non. Il y a treize fées, et la plus belle, c'est Dana. Elle lutte contre toutes les injustices, les mauvais traitements, les tracasseries administratives. Elle lutte contre la marée noire après le désastre de l'Erika, elle soigne les oiseaux englués comme elle soigne les êtres humains englués dans la crasse du sort. Et elle fonce, elle conte, elle sourit, elle se bat au nom de l'Amour universel. Quel parcours, quel exemple !  (Monique CLAVAUD)     

Partager cet article
Repost0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 00:35

1-PRUNUS-30-03-2012-002.JPG 

Mes très cher(e)s ami(e)s lectrices et lecteurs, auditrices et auditeurs, chers fans, chers petits,

 

       Je viens vous remercier de votre soutien indéfectible, et de  l’admiration que vous me manifestez où que je me trouve. Lorsque les choses vont mal je pense à vous, à vos manifestations d’amitié chaleureuse, je songe à vos visages, cela m’aide et j’y puise une grande part de mon courage.

       Avec le retour des Salons Littéraires comme les fleurs du printemps qui m’émerveillent aussi, notre volonté à Maurice et moi-même s’est ravivée. Nous étions au point mort plongés dans une extrême lassitude après une longue hivernation. Nos maladies, nos handicaps, nos douleurs continuelles de jour comme de nuit, contre lesquelles nous luttons pied à pied, nous rendent le quotidien bien lourd et bien difficile. Nous nous cramponnons de toutes nos forces à nos passions qui, finalement, nous transcendent. Alors, une fois encore, nous voici repartis sur les routes en nous accrochant, l’un l’autre, mais aussi à vous qui nous aider tant par votre écoute, nos échanges, notre bonheur d’être ensemble avec vous.

       Quelle merveille que ces premiers Salons de mars avec le très grand beau temps, où votre présence s’est faite si nombreuse dans un partage autour de nous, de moi et de mes livres, où il m’a fallu dédicacer tant de fois au point de n’en pouvoir manger, ni boire un café sans qu’il ne soit froid. Oui, mais quel bonheur échangé, quel grâce, quelle fête pour nos cœurs, à vous comme à moi, remplis de cette chaleur humaine tellement indispensable aux êtres que nous sommes, êtres de souffrance avides de joies simples et de reconnaissances.

       Vos regards, votre attention m’ont, profondément, touchés et je pense à vous ce soir. Je pense à vous, ami(e)s lectrices, lecteurs, à vous tous, rencontrés lors de ces Salons du Livre, ces Marchés de Noël, à vous sur le net qui me lisez et commandez mes livres. Vous me rendez fière par ce que vous me renvoyez de vos impressions dans vos petits messages qui illuminent mon livre d’or. Lorsque je peine, que je faiblis alors je les relis et cela me renforce dans ma conviction de travailler, inlassablement, à vous faire rêver, à partager avec vous la joie intense que je ressens à conter et à partager des histoires.

       Mes contes ravissent petits et grands mais j’éprouve le grand bonheur de vous avoir touchés dans mon récit autobiographique « Les Sanglots du Vent » et de vous faire pleurer avec « Docteurs, vous m’avez tué ! » un livre rédempteur.

       Et puis, cette communication presque journalière que j’entretiens avec vous dans mes sites me donne le plaisir de vous lire dans vos messages et de maintenir ce lien qui ne peut se défaire malgré le temps et l’absence.

       Voilà ce que ce soir j’avais envie de vous dire à vous tous. Je pense à vous, à vos âmes, à vos yeux, à vos mains en quête de réconfort, de paroles, d’histoires, d’espoir... et les larmes me viennent. C’est sans doute cela le bonheur…

       Je vous aime.

       Dana

 

(P.S. : ... bientôt 100000 lecteurs uniques sur ce site ! )

 

Partager cet article
Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:16

 

ACCOLADE 21 MARS 2011 007

 

       D’ici peu, le prunus « accolade » va refleurir, avec une floraison rose, spectaculaire, éblouissante et parfumée puis ses pétales de fleurs tomberont comme neige pour s’étaler en un tapis de fleurs épais.

       C’est le premier à fleurir généreusement, il annonce toujours le printemps où tout renaît et il sème la joie dans nos cœurs.

       Et quand tout va trop mal, regarde les fleurs, tourne ton cœur vers la beauté du monde, tu t’apaiseras et ton courage reviendra.

   

       Dana Lang

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 20:01

 

VUES VOYAGE BORDEAUX 050  VUES VOYAGE BORDEAUX 048

 ... 2011, au cours d'un voyage en Vendée puis à Bordeaux... où nous avons retrouvé nos amis Sylvie et Jean-Pierre, Luce et Fernand, à qui nous envoyons un coucou...

 

CLIQUEZ SUR CE LIEN :   http://www.france4.fr/prog.php?id_prog=17033  (Vidéo à voir absolument)

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche