Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2020 5 14 /08 /août /2020 09:37

 

 

(le jeudi 13 août 2020)

 

Après l’anniversaire de Sandrine, ma belle-fille, c'est aujourd'hui celui de Naïli, mon petit-fils. Il fête ses vingt-sept ans. Nous aurions dû nous retrouver demain pour célébrer ce bonheur tous ensemble, mais ma fille doit monter en Lorraine afin de trouver un appartement étudiant pour Elsa ma petite-fille. Elle entre dans une faculté d'Arts Plastiques. De ce fait, je reste à la maison.

Le temps irrespirable que nous venons de traverser avec des chaleurs records, vient de se calmer par l'arrivée d'orages. Ce qui permet aux végétaux de souffler un peu. Comme l'an passé les prés sont desséchés et arides, l'herbe a crevée par endroits. Dans notre campagne les vaches n'ont plus de quoi se rassasier de pousses tendres et vertes. Tout le monde souffre.

Pour moi, ma vie n'est plus la vie. Enfermée, prisonnière de mon corps, seul mon esprit travaille encore. Pour le reste je suis obligée d'être servie. Je me contente d'être toute la journée allongée dans mon fauteuil releveur avec des cousins sous mes bras, et mes pieds. J'ai aussi une minerve chauffante qui me permets de moins souffrir... et fort heureusement, la télévision est là pour me distraire. Jamais je n'ai vu autant de films et de séries !

Un de mes nouveaux livre « Grigris et Contes Fétiches » va sortir à la rentrée. Il s'agit de mon huitième ouvrage édité par PIM, édition Roumaine dirigée par Daniel Dragomirescu et Noëlle Arnoult. Ce qui me soutient beaucoup dans cette période aussi précaire, où ma vie ne tient plus que par un fil.

Du fait que je ne peux plus taper sur l'ordinateur, mon travail d'auteure est désormais bien compromis. Évidemment Ingrid tape à ma place les mots que je lui dicte, aggravés par le fait que je parviens difficilement à parler. En ce qui concerne le fait d'écrire avec un stylo je ne le fais plus depuis 2003.

 

 

(le lundi 3 août 2020)

 

Le temps passe et mon état s'aggrave, je n'en suis pas surprise. J'ai un regard lucide sur ma situation. Seul, le rêve fou de voir éditer ma trilogie fantastique ''Les 3 Héritiers de la Clé des 7 Mondes'' me fait tenir encore.

Malgré cela, depuis le déconfinement, je connais enfin la joie des retrouvailles avec la visite des enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants. Nous avons passés le 14 juillet tous ensemble chez mon fils, journée merveilleuse. Nous traversons les grosses chaleurs de l'été. Elles m'épuisent un peu plus, fort heureusement elles sont ponctuées par de gros orages. Ils rafraîchissent l'air.

Ingrid m'aide beaucoup. Je dicte et elle tape sur l'ordinateur. Ne pas pouvoir écrire est un drame pour moi.

Partager cet article
Repost0
15 février 2020 6 15 /02 /février /2020 10:37

 

A la bibliothèque, Dana Lang, auteure de contes, propose ses livres d’histoires fantastiques. Photo Progrès/Jean-Paul BOURGEON

 

Très bonne matinée de rencontres avec mes lecteurs, aidée de mon auxiliaire de vie Evelyne, nous avons passé un bon moment à la Bibliothèque de Monsols...

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 18:07

J'ai eu le grand bonheur d'y retrouver des fans et plus particulièrement Michelle et Gérard...

 

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2019 1 05 /08 /août /2019 11:41

 

Le 29 juin 2019... nous irons à Dijon pour une manifestation Littéraire Européenne et où je dois recevoir mon 65ème et 66ème Prix Littéraire.

En juillet, nous fêterons les 50 ans de ma fille cadette, Nathalie. Voilà un calendrier chargé en émotions positives.


 

Juillet 2019... Je reçois par mail l'avis du C.E.P.A.L. où cette année je deviens lauréate du PRIX Charles Perrault sur l'album de contes écrit en Bretagne ' Contes soufflés par le Vent '. Je reçois également la Médaille d'Argent du Mérite Culturel et Artistique, ce qui porte à soixante-huit distinctions décernées par seize Concours Internationaux de septembre 2013 à septembre 2019... 

Ma situation de santé m'enferme dans mon corps, je ne peux plus rien faire seule... je vis tous les symptômes de la SLA... ce n'est plus la vie !

 

Août 2019... Je n'en peux plus de fatigue intense, de douleurs effarantes et d'impossibilité de faire quoi que ce soit !...

Bientôt un an, et avant de partir en vacances...

À Dana ,

Entre elle et moi,

D'abord une voix

Par le fil de la vie

Qui nous a réunies.

Puis...

La découverte

D'un sourire

Cachant les soupirs

Les voies sacrées

Des jardins secrets

Des fleurs parfumées,

Les lignes de la vie

À lire entre les mains

Quand coulent

Les joies et les chagrins,

S'apprivoiser

L'une a l'autre

Dans le respect,

Se toucher du cœur

Comme deux amies sœurs

Qui devaient se trouver.

Je veux être à ses côtés, sa liberté

L'aider sans l'étouffer

L'aimer dans la discrétion,

L'accompagner jusqu'au lendemain

Qu'elle aura choisi,

Et puis un jour

Accepter les souvenirs

Qu'on aura fait grandir,

Pour continuer sans elle

Envolée vers son rêve,

À tire d'ailes.

Son empreinte

Sur notre terre,

Dans notre cœur

Par nos poèmes et nos écrits,

Nous donnerons

Le chemin sans heurts

À suivre,

Pour lui survivre

Et continuer

Les semences d'amour et de paix...

Une fée rencontrée

Sur mon chemin,

Mon destin,

Ses ailes,

L'émoi...

Avenas, le 4 août 2019, Évelyne Montangerand

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2019 5 15 /02 /février /2019 11:44
L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, artiste internationale, citoyenne du monde, auteure de romans 'fantastique' (Héroic Fantasy), contes et nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique et pamphlets), ambassadeure de la PAIX, académicienne Littéraire et Historique du Val-de-Saône,...

 

Vendredi 15 février 2019... Onyx va mieux. Il faut maintenant attendre la cicatrisation. Dans quinze jours nous le ramènerons chez le vétérinaire pour ses vaccins et le faire pucer. Onyx se souviendra sans doute longtemps de sa rencontre avec un chien.

Entre toutes ces mésaventures, je travaille sur mes textes et la recherche d'éditeur. Bientôt l'un de mes contes 'Max, le Petit Sorcier' va arriver éditer par Bibliothéca Universalis et derrière mon récit autobiographique 'Les Sanglots du Vent'. Cela m'encourage à braver mes difficultés inouïes.

J'éprouve des soucis à trouver une personne bénévole pour me conduire sur les Salons du Livre et dans mes réunions.

 

L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, artiste internationale, citoyenne du monde, auteure de romans 'fantastique' (Héroic Fantasy), contes et nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique et pamphlets), ambassadeure de la PAIX, académicienne Littéraire et Historique du Val-de-Saône,...

 

Jeudi 14 février 2019... nous ramenons Onyx chez le vétérinaire...

Son état ne s'améliore pas. Il est abattu et boite toujours autant, sa boule ne désenfle pas. Après le coup de fil d'hier, Valérie emmène Onyx chez le véto, puis revient.

À seize heures nous allons le chercher. Il va bien. Il avait une éventration et cela commençait à pourrir. Le vétérinaire l'a opéré et a profité de l'anesthésie pour le stériliser. Nous le retrouvons avec bonheur.

De retour à la maison il dort toute la soirée mais il vient vers moi pour les gros câlins habituels.

 

L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, artiste internationale, citoyenne du monde, auteure de romans 'fantastique' (Héroic Fantasy), contes et nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique et pamphlets), ambassadeure de la PAIX, académicienne Littéraire et Historique du Val-de-Saône,...

 

Lundi 11 février 2019... chez le vétérinaire...

Notre voisine vient aux nouvelles. Je lui dis que notre petit chat boite. Évelyne revient ce matin. Je lui parle de l'état d'Onyx, il boite sur la patte avant droite et la patte arrière gauche. Elle s'aperçoit qu'il a aussi une vilaine boule sous le ventre. Lorsque Valérie rentre nous lui expliquons l'accident. Nous décidons d'emmener Onyx chez le vétérinaire à une heure de la maison. Il l'ausculte et nous explique qu'il s'agit de la morsure d'un chien qui lui a planté son croc. Il lui fait une piqûre d'antibiotique. C'est la deuxième fois qu'il voit notre chat. La première il souffrait de vers et il avait fini son traitement, il allait bien.

Nous rentrons avec l'avertissement qu'il va falloir surveiller Onyx, car si sa boule ne s'en va pas, il faudra retourner chez le vétérinaire rapidement.

 

L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, artiste internationale, citoyenne du monde, auteure de romans 'fantastique' (Héroic Fantasy), contes et nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique et pamphlets), ambassadeure de la PAIX, académicienne Littéraire et Historique du Val-de-Saône,...
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2018 7 23 /12 /décembre /2018 11:06
MOI J'Y CROIS TOUJOURS ! / de notre ambassadrice Dana LANG (France)...

JE VOUS SOUHAITE A TOUS UN EXCELLENT ET JOYEUX NOËL...

QU'IL SOIT POUR VOUS SOURCE DE CHALEUR ET D'AMOUR ENTOURE DE TOUS CEUX QUE VOUS AIMEZ… QU'IL SOIT SOURCE DE PAIX, DE FRATERNITE, D'UNE MAIN TENDUE DANS L'OBSCURITE, D'UN MORCEAU DE PAIN, LA NAISSANCE D'UNE AMITIE, A L'AUBE DE CE JOUR, UNE PROMESSE DE BONHEUR !

MOI, J’Y CROIS TOUJOURS !

 

Cher Père Noël,

Ce soir, je t’écris cette lettre

Pour te dire que je crois toujours en toi.

Tout au long de ma vie,

J’ai vu cette étincelle de magie,

Cette foi

Je crois que ce soir,

Il y aura ta main tendue dans le froid,

Pour un pauvre hère sans abri,

Une brioche pour le gamin perdu

Et un refuge de paix

Pour la maman battue

Je crois qu’il y aura des graines suspendues

À l’oiseau blotti

Il y aura, allumées, des bougies,

Quelque part, pour l’espoir

Du soldat accroché à sa lettre,

Un nid pour cacher un petit

Réchauffer un enfant

Qui se meurt de faim et d’oubli

Et des fleurs pour la maman malade

Qui à l’hôpital gît

Il y aura tes mains expertes pour l’accidenté

Et soudain, pour le chômeur, un travail inopiné

Il y aura quelques pièces au coin de la rue

Pour le sans-logis et un colis pour l’emprisonné

Je crois que ce soir partout naîtront des pensées

Comme des bulles d’espoir

Pour ceux qui pleurent dans le noir

Ceux qui ne plient pas sous la torture des bourreaux

Et croupissent dans de sombres cachots

Humides, sales et sans eau

Je crois que ce soir, partout dans le monde

Des fées pétillantes s’envoleront

Dans leur robe multicolore

Pour tous ceux qui croient au bonheur

Ta main jettera par-dessus les moulins tout ce malheur

Je crois que ce soir, grâce à toi,

Quelques riches deviendront généreux

Et aspireront soudain à un monde plus équitable et plus heureux

Ce soir, les enfants handicapés auront une étoile dans les yeux,

Il y aura, dans les poubelles, quelques restes délicieux

De ceux qui se gavent, gaspillent sans penser

Que de pauvres vieux viendront manger

Et pour celui qui n’a plus de toit, plus de lit, une trêve

Ce soir des milliards de mains se tendront pour un rêve

Ce soir des milliards de feux s’allumeront dans nos yeux

Je t’écris une lettre comme une boule magique

Porteuse de toutes les promesses du cœur

Que les fées signent en lettres d’or

Oui, je crois en toi, en cette magie de la vie

Comme ces étincelles, ces poussières d’étoiles

Ton esprit de Noël permet tous les espoirs

À nos enfants de la Terre, nos vieux, nos malades

Ton cœur, tu l’offres si plein d’humanité

Ce soir petit Papa Noël, je sais que tu vas passer !

 

Dana LANG, Le Cergne, le 1er décembre 2008,

 

MOI J'Y CROIS TOUJOURS ! / de notre ambassadrice Dana LANG (France)...

¡YO, SIEMPRE CREO !


Querido Papá Noel,

Esta noche te escribo esta carta.

Para decirte que sigo creyendo en ti.

A lo largo de mi vida,

Vi esta chispa de magia,

Esta fe

Creo que esta noche

Habrá tu mano extendida en el frío,

Para un pobre sin hogar.

Un brioche para el niño perdido.

Y un refugio de paz.

Por la madre golpeada

Creo que habrá semillas suspendidas.

Al ave acurrucada

Habrá, encendidas, velas,

En algún lugar, para la esperanza.

Soldado colgando de su carta,

Un nido para esconder un pequeño.

Calentar a un niño

Quien se muere de hambre y olvido.

Y flores para la mamá enferma.

Quien en el hospital git

Habrá tus manos expertas para los heridos.

Y de repente, para los desempleados, un trabajo inesperado.

Habrá algunas habitaciones a la vuelta de la esquina.

Para las personas sin hogar y un paquete de prisión.

Creo que esta noche en todas partes nacerán pensamientos.

Como burbujas de esperanza

Para los que lloran en la oscuridad.

Los que no se doblan bajo la tortura de los torturadores.

Y languidecer en oscuras mazmorras

Mojado, sucio y sin agua.

Creo que esta noche, en todo el mundo.

Hadas chispeantes volarán

En su vestido multicolor

Para todos aquellos que creen en la felicidad.

Tu mano lanzará sobre los molinos toda esta desgracia.

Creo que esta noche, gracias a ti.

Algunas personas ricas se volverán generosas.

Y de repente aspirará a un mundo más equitativo y más feliz.

Esta noche, los niños discapacitados tendrán una estrella en sus ojos,

Habrá, en los contenedores, unas deliciosas sobras.

De los que amontonan, desperdician sin pensar.

Lo que vendrán a comer los pobres.

Y para los que no tienen techo, ni cama, ni tregua.

Esta noche billones de manos se extenderán por un sueño.

Esta noche miles de millones de luces se encenderán en nuestros ojos.

Te escribo una carta como una bola mágica.

Portador de todas las promesas del corazón.

Deja que las hadas firmen en letras de oro.

Sí, creo en ti, en esta magia de la vida.

Como estas chispas, este polvo de estrellas.

Tu espíritu navideño permite todas las esperanzas.

A nuestros hijos de la tierra, nuestros ancianos, nuestros enfermos.

Tu corazón, lo ofreces tan lleno de humanidad.

Esta noche, pequeño Papá Noel, sé que pasarás !
MOI J'Y CROIS TOUJOURS ! / de notre ambassadrice Dana LANG (France)...
 
I, I ALWAYS BELIEVE !

Dear Santa,
Tonight I'm writing you this letter
To tell you that I still believe in you.
Throughout my life,
I saw this spark of magic,
This faith
I think tonight
There will be your hand extended in the cold,
For a poor homeless
A brioche for the lost kid
And a refuge of peace
For the beaten mother
I think there will be suspended seeds
To the bird snuggled
There will be, lit, candles,
Somewhere, for hope
Soldier hanging on his letter,
A nest to hide a small
Warm a child
Who is dying of hunger and oblivion
And flowers for the sick mom
Who in the hospital git
There will be your expert hands for the injured
And suddenly, for the unemployed, an unexpected job
There will be some rooms around the corner
For the homeless and a package for imprisonment
I believe that tonight everywhere will be born thoughts
Like bubbles of hope
For those who cry in the dark
Those who do not bend under the torture of the torturers
And languish in dark dungeons
Wet, dirty and without water
I believe that tonight, all over the world
Sparkling fairies will fly
In their multicolored dress
For all those who believe in happiness
Your hand will throw over the mills all this misfortune
I think tonight, thanks to you,
Some rich people will become generous
And will suddenly aspire to a more equitable and happier world
Tonight, disabled children will have a star in their eyes,
There will be, in the bins, some delicious leftovers
Of those who gorges, waste without thinking
What poor old people will come to eat
And for those who have no roof, no bed, a truce
Tonight billions of hands will stretch out for a dream
Tonight billions of lights will come on in our eyes
I write you a letter like a magic ball
Bearer of all the promises of the heart
Let the fairies sign in gold letters
Yes, I believe in you, in this magic of life
Like these sparks, this dust of stars
Your Christmas spirit allows all hopes
To our children of the Earth, our old, our sick
Your heart, you offer it so full of humanity
Tonight little Santa Claus, I know you'll be passing !
MOI J'Y CROIS TOUJOURS ! / de notre ambassadrice Dana LANG (France)...
Eu SEMPRE ACREDITO !

Querido Papai Noel
Esta noite estou te escrevendo esta carta
Para te dizer que ainda acredito em você.
Ao longo da minha vida
Eu vi essa centelha de magia
Esta fé
Eu acho que esta noite
Haverá sua mão estendida no frio,
Para um pobre sem-teto
Um brioche para o garoto perdido
E um refúgio de paz
Para a mãe derrotada
Eu acho que haverá sementes suspensas
Para o pássaro aconchegado
Haverá velas acesas,
Em algum lugar, por esperança
Soldado pendurado em sua carta,
Um ninho para esconder um pequeno
Aquecer uma criança
Quem está morrendo de fome e esquecimento
E flores para a mãe doente
Quem no hospital git
Haverá suas mãos experientes para os feridos
E de repente, para os desempregados, um trabalho inesperado
Haverá alguns quartos ao virar da esquina
Para os desabrigados e um pacote para prisão
Eu acredito que esta noite em todos os lugares nascerão pensamentos
Como bolhas de esperança
Para quem chora no escuro
Aqueles que não se submetem à tortura dos torturadores
E definhando nas masmorras escuras
Molhado, sujo e sem água
Eu acredito que esta noite, em todo o mundo
Fadas cintilantes voarão
Em seu vestido multicolorido
Para todos aqueles que acreditam na felicidade
Sua mão jogará sobre os moinhos todo esse infortúnio
Eu acho que esta noite, graças a você,
Algumas pessoas ricas se tornarão generosas
E de repente aspirará a um mundo mais justo e mais feliz
Hoje à noite, crianças deficientes terão uma estrela em seus olhos,
Haverá, nos caixotes, algumas sobras deliciosas
Daqueles que desfilam, desperdiçam sem pensar
O que os pobres idosos vão comer
E para quem não tem teto, não tem cama, uma trégua
Hoje à noite bilhões de mãos se estenderão para um sonho
Hoje à noite bilhões de luzes virão em nossos olhos
Eu te escrevo uma carta como uma bola mágica
Portador de todas as promessas do coração
Deixe as fadas assinarem letras douradas
Sim, eu acredito em você, nessa magia da vida
Como essas faíscas, essa poeira de estrelas
Seu espírito natalino permite todas as esperanças
Para nossos filhos da Terra, nossos velhos, nossos doentes
Seu coração, você oferece tão cheio de humanidade
Hoje à noite pouco Papai Noel, eu sei que você estará passando !
MOI J'Y CROIS TOUJOURS ! / de notre ambassadrice Dana LANG (France)...
IO, IO SEMPRE CREDO !

Caro Babbo Natale,
Stasera ti scrivo questa lettera
Per dirti che credo ancora in te.
Per tutta la mia vita,
Ho visto questa scintilla di magia,
Questa fede
Penso stasera
Ci sarà la tua mano estesa al freddo,
Per un povero senzatetto
Una brioche per il bambino perduto
E un rifugio di pace
Per la madre sconfitta
Penso che ci saranno semi sospesi
All'uccello rannicchiato
Ci saranno, accesi, candele,
Da qualche parte, per speranza
Soldato che appende sulla sua lettera,
Un nido per nascondere un piccolo
Scalda un bambino
Chi sta morendo di fame e oblio
E i fiori per la mamma malata
Chi in git dell'ospedale
Ci saranno le tue mani esperte per i feriti
E improvvisamente, per i disoccupati, un lavoro inaspettato
Ci saranno alcune stanze dietro l'angolo
Per i senzatetto e un pacchetto per la reclusione
Credo che stanotte dappertutto nasceranno pensieri
Come bolle di speranza
Per quelli che piangono nell'oscurità
Quelli che non si piegano sotto la tortura dei torturatori
E languire in oscure segrete
Bagnato, sporco e senza acqua
Credo che stasera, in tutto il mondo
Le fate scintillanti voleranno
Nel loro vestito multicolore
Per tutti quelli che credono nella felicità
La tua mano getterò sui mulini tutta questa disgrazia
Penso stasera, grazie a te,
Alcuni ricchi diventeranno generosi
E improvvisamente aspira a un mondo più equo e più felice
Stasera, i bambini disabili avranno una stella nei loro occhi,
Ci saranno, nei cassonetti, dei deliziosi avanzi
Di quelli che gironizzano, sprecano senza pensare
Che poveri vecchi verranno a mangiare
E per chi non ha un tetto, un letto, una tregua
Stasera miliardi di mani si allungheranno per un sogno
Stanotte miliardi di luci si accenderanno nei nostri occhi
Ti scrivo una lettera come una palla magica
Portatore di tutte le promesse del cuore
Lascia che le fate firmino in lettere d'oro
Sì, credo in te, in questa magia della vita
Come queste scintille, questa polvere di stelle
Il tuo spirito natalizio consente tutte le speranze
Ai nostri figli della Terra, ai nostri vecchi, ai nostri malati
Il tuo cuore, lo offri così pieno di umanità
Stasera piccolo Babbo Natale, so che passerai !
MOI J'Y CROIS TOUJOURS ! / de notre ambassadrice Dana LANG (France)...

Я ВСЕГДА ВЕРЮ !

Дорогой Санта,
Сегодня вечером я пишу тебе это письмо
Сказать вам, что я все еще верю в вас.
На протяжении всей моей жизни
Я видел эту искру магии,
Эта вера
Я думаю сегодня вечером
Там будет ваша рука вытянута в холоде,
Для бедных бездомных
Булочка для потерянного ребенка
И прибежище мира
Для избитой мамы
Я думаю, что будут приостановлены семена
Чтобы птица прижалась
Будут зажжены свечи,
Где-то для надежды
Солдат висит на своем письме,
Гнездо, чтобы спрятать маленькое
Согреть ребенка
Кто умирает от голода и забвения
И цветы для больной мамы
Кто в больнице мерзавец
Будут ваши опытные руки для пострадавших
И вдруг для безработных неожиданная работа
Там будет несколько комнат за углом
Для бездомных и пакет для заключения
Я верю, что сегодня вечером везде будут рождаться мысли
Как пузыри надежды
Для тех, кто плачет в темноте
Те, кто не гнутся под пытками мучителей
И томиться в темных темницах
Мокрый, грязный и без воды
Я верю, что сегодня вечером во всем мире
Сверкающие феи полетят
В их разноцветном платье
Для всех тех, кто верит в счастье
Ваша рука перекинет через мельницы все это несчастье
Я думаю, сегодня вечером, благодаря тебе,
Некоторые богатые люди станут щедрыми
И вдруг будет стремиться к более справедливому и счастливому миру
Сегодня у детей-инвалидов будет звезда в глазах,
В мусорных баках будут какие-то вкусные остатки
О тех, кто в ущельях тратит, не задумываясь
Какие бедные старики придут кушать
А для тех, у кого нет крыши, нет кровати, перемирие
Сегодня вечером миллиарды рук потянутся к мечте
Сегодня в наших глазах загорятся миллиарды
Я пишу тебе письмо как волшебный шар
Носитель всех обещаний сердца
Пусть феи подпишут золотыми буквами
Да, я верю в тебя, в эту магию жизни
Как эти искры, эта пыль звезд
Ваш рождественский дух дает все надежды
Для наших детей Земли, наших старых, наших больных
Ваше сердце, вы предлагаете это так полно человечества
Сегодня вечером маленький Санта-Клаус, я знаю, что вы будете проходить !

MOI J'Y CROIS TOUJOURS ! / de notre ambassadrice Dana LANG (France)...
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2018 1 15 /10 /octobre /2018 15:02
L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy), de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la PAIX,...

Lundi 15 octobre 2018... il fait un temps royal, mais nous manquons de pluie...

À huit heures j'entends des bruits autour de la maison... je me lève vingt cinq minutes plus tard et les bruits se renforcent au garage... j'ouvre celui-ci, personne ! Mais je comprends que les travaux des façades de la maison commencent. Les ouvriers enlèvent les bandeaux autour du toit et le bruit s'accentue tout le matin.

Évelyne pénètre dans la maison et nous prenons le café, je viens de finir de déjeuner et je remets ça... ça fait du bien au moral. Puis elle vaque aux occupations habituelles. Évidemment elle vient m'aider comme chaque matin. Lorsque je suis prête nous filons à la poste pour mon courrier.

Évidemment nous nous heurtons au trottoir et en plus aux portes blindées du bureau de poste ! Et je ne parle même pas de la boîte aux lettres qui est une tuerie pour une personne invalide !... C'est toujours le même scandale dans ce pays, nous sommes de sous-personnes, des sous-êtres, des moins que rien ! L'employée très sympa me fait remarquer qu'une personne attend avant moi... bien entendu encore une qui n'a pas compris ou fait semblant ne de pas comprendre que je suis du genre pressée vu que je suis accompagnée par une personne qui travaille et a des horaires à tenir ! Ah, le chacun pour soi, le dédain envers autrui nous tuera tous !

Bref, mon amie me quitte et je reste seule. J'ai pas mal de travail avec des courriers, des envois à faire malgré le mal que je ressens. Je voudrais aller au village acheter des cartes postales, mais je me souviens tout à coup de la visite du kiné !

Bon, je déjeune avec tout ce qu' Évelyne m'a déposé sur la table pour me faciliter la vie... puis je vais sur l'ordinateur qui s'obstine à ne pas vouloir ouvrir mon site. J'ai téléphoné à l'informaticien qui a eut la gentillesse de me mettre en contact avec overblog... j'ai finalement réussi l'opération... ouf ! Par contre j'ai de gros soucis avec mon disque dur externe... la poisse !

Il est seize heures. J'ai fait deux lettres mais quel bazar pour parvenir à les glisser dans l'enveloppe... je les posterai demain avec Évelyne pour ne pas risquer l'accident !... J'attends toujours mon kiné surbooké...

Il arrive à seize heures trente et repart une demi-heure plus tard.

Les coups de marteau pleuvent et emplissent la maison qui va devenir très belle avec son nouveau crépi.

Il fait si beau, je vais aller lire dans le jardin entouré des Monts-du-Haut-Beaujolais...

L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy), de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la PAIX,...

Samedi 13 et dimanche 14 octobre 2018... je passe le week-end seule et extrêmement fatiguée...

Samedi... je me lève à dix heures et Évelyne frappe à la porte à dix heures trente. Elle reste une heure pour m'aider et histoire de ne pas me laisser seule.

Hier, nous avons fait l'impasse sur les soins de l'infirmière, totalement oubliée !

Lorsque Évelyne me quitte elle emporte une lettre, une commande de deux hortensias et un buddléia tricolore...

Valérie va avoir de quoi planter !

 

Dimanche... je me lève à neuf heures, déjeune et attends Évelyne qui maintenant m'aide à ma toilette du visage et des bras.

Mes bras et mes mains se paralysent de plus en plus vite... j'ai besoin d'aide pour tout ! Cela me déprime ou me mets en rogne pour la journée.

Une énorme crise d'asthénie me tombe dessus... et... je passe l'après-midi au lit.

L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy), de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la PAIX,...

Vendredi 12 octobre 2018... il fait très beau... matinée de Cérémonie de Remise des Prix du Concours International 'Les Cordées'...

Il faut se lever tôt, se préparer pour arriver dès neuf heures trente à Villeurbanne, en pleine ville, rien de facile ! Déjà j'ai du mal à ouvrir les yeux, puis à déjeuner, à passer dans la salle d'eau, à m'habiller... rien n'est simple, tout est de plus en plus compliqué, de plus en plus difficile ! Bref, ma fille finit par m'aider pour la touche finale... je crois que les tenues sophistiquées c'est bien terminé pour moi, trop galère !

Lorsqu'enfin nous sommes prêtes nous partons via la grande ville. Fort heureusement ma fille a étudié la route hier soir et elle s'oriente sans aucune difficulté. Après un heure quinze au volant, elle se gare juste devant l'immeuble sur une place handicapé. Elle a eut l'extrême gentillesse de prendre la 'Danamobile', ma chaise électrique, ainsi je suis totalement autonome.

Lorsque nous pénétrons dans l'enceinte, une employée à l'accueil nous montre la salle où nous devons nous rendre et c'est avec une joie indicible que je rencontre Yvonne qui tant de fois a voulu me connaître. Un petit déjeuner accueille tous les arrivants. Ils remplissent doucement la salle.

Puis nous passons à la remise des Prix où une fois encore les responsables font dans l'originalité la plus exquise. Chaque membre présents remet au lauréat le chapeau noir et plat des grandes écoles anglaises 'le mortarboard', son diplôme et son cadeau avec force photos.

Yvonne parsème la Cérémonie avec une grande quantité d'anecdotes toutes plus touchantes les unes que les autres. Puis chacun se rend à l'entrée devant la grande fresque pour la photo finale.

Là Marie-Agnès Brossard sans qui ce Concours n'existerait pas me fait part de son admiration pour mes textes et je suis très émue surtout par sa personne si attachante, sa si belle âme.

Puis Marie-France Moriaux se jette dans mes bras... surprise tout comme moi de nous retrouver là :

Si j'avais su me dit-elle, je te l'aurai amener ici !

En effet, elle garde depuis le 10 septembre 2017, mon TROPHÉE John Ronald TOLKIEN décerné par le CEPAL sur le 2ème tome de ma trilogie fantastique 'Éloïse et le Commandeur du Temps'. Nous échangeons joyeusement et me promet une fois encore de passer à la maison.

Pour terminer nous nous retrouvons devant un apéro dinatoire. Valérie et moi ne traînons pas... elle me ramène à la maison, puis elle reprend la route pour le Midi.

Nous rentrons. Je me déshabille, elle prend sa valise, un bisou et zou à mardi !

Je reste seule où je m'installe sur l'ordinateur... cela me fatigue comme tout le reste.

Soudain, je repense qu'hier j'avais vu un bois joli à la magnifique floraison et j'entreprends de filer le chercher... mais il n'est plus là ! À défaut, j'achète un forsysthia, le bois joli ce sera pour plus tard.

En route je roule sur ma sacoche et j'arrache la pochette de devant où se trouve ma carte bancaire, j'aurai pu aussi bien la perdre en route... je ne peux plus rien faire toute seule !

L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy), de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la PAIX,...

Jeudi 11 octobre 2018... il fait si beau...

Accompagnée d' Évelyne, je descends dans mon fauteuil roulant lourd jusqu'au Gamm Vert voisin... il nous manque un hortensia et un althéa.

Devant le magasin nous admirons le bel arrivage de plantations nouvelles et je suis enivrée par ce déluge de plantes. Nous trouvons ce que nous cherchons.

Arrivées, près de la maison, je m'aperçois que l'hortensia bleu vient d'être retiré et nous trouvons Valérie hyperactive au fond du terrain... déjà elle a fait un trou pour l'un des plants.

Elle s'agite dans une grande effervescence... il va nous manquer du terreau et justement j'ai constaté dans le magasin que l'on pouvait en acquérir trois sacs pour le prix de deux... Évelyne se fait un bonheur d'aller les chercher... nous voilà parées !

Valérie a planté l'hortensia déterré devant la maison plus les quatre autres et les trois althéas... à son retour, elle finira la plantation des trois autres hortensias et tout ce qu'elle ramènera de son jardin de l'Aveyron.

La journée s'achève ainsi comme tous les soirs autour de la soupe et de la télévision où nous suivons le reportage d'envoyé spécial à Gaza qui me plonge dans une profonde révolte comme d'habitude devant ces crimes odieux !

L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy), de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la PAIX,...

Dimanche 7, lundi 8, mardi 9, mercredi 10 octobre 2018... le temps file...

Dimanche... nous passons le dimanche en famille autour d'un repas convivial, goûteux et très lyonnais. Il pleut et nous restons à l'intérieur.

L'après-midi je vais sur le lit de ma fille et au moment de me lever, je tombe. J'appelle au secours... ma fille aînée et ma petite-fille me soulèvent difficilement... elles doivent s'y reprendre en trois fois pour finalement parvenir à m'asseoir sur le lit. Je me chausse et me relève avec leur aide.

Nous rentrons avant la nuit pour souper et nous mettre devant la télévision.

 

Lundi... mon ordinateur a bugger ! Nous nous mettons en recherche d'un informaticien. Nous nous rendons chez lui le matin... mon appareil est infecté de virus, nous devons le lui laisser ! Nous rentrons à la maison pour déjeuner et je dois attendre mon kiné. Il arrive vers seize heures... il masse ma main et mon bras droit puis il me fait pédaler avec un appareil qui produit cette action.

Nous ressortons pour les courses. L'informaticien doit garder mon ordinateur jusqu'au lendemain... trop de virus infectent mon appareil avec trois chevaux des Troie, je suis écœurée et j'ai bien peur que le disque dur externe le soit tout autant. Du coup, comme nous allons en courses, nous déposons le disque dur chez lui.

 

Mardi... je reçois la visite de Sylvie, l'infirmière. Elle me soigne et prend ma tension à 15,9... c'est meilleur !

 

Mercredi... Évelyne est là pour m'aider dans ma toilette. Ma fille passe chez l'informaticien et au marché. Lorsqu'elle rentre, elle m'annonce que j'avais 178 virus, trois chevaux de Troie et 5 virus sur le disque dur externe... je suis dégoûtée.

L'après-midi nous sortons et allons nous faire plaisir dans un Gamm Vert... nous nous trompons de route et nous retrouvons devant un Botanic... nous entrons. Valérie comme toujours doit pousser mon fauteuil roulant manuel et le kaddie. Je souffre avec mes jambes et mes bras, aussi doit-elle me pousser.

Nous flânons dans un immense jardin fleuri où je suis ravie. Nous filons vers les hortensias, car je veux des hortensias au fond du terrain. Nous achetons cinq hortensias, deux althéas pour des haies fleuries. Cela représente déjà une belle somme, et nous prenons un sac de bon terreau et de terre de bruyère. Nous sommes comblées.

Nous traînons dans l'animalerie, nous allons bientôt prendre un merveilleux compagnon, un petit chat... je suis impatiente, nous avons déjà trouvé sa caisse de propreté et un petit doudou : une souris en peluche... je deviens complètement gâteuse !

L'ENVOL LES AILES BRISEES (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy), de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la PAIX,...
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 20:39
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Lundi 5 septembre 2016,

Maurice a passé une nuit d'enfer souffrant de ses jambes, de ses pieds ; impossible pour lui de trouver le sommeil. Il m'appelle au milieu de la nuit pour le recouvrir. Par chance Alain était passé nous voir et il disposait d'une pile comme la nôtre a changé... ce qu'il a fait et du coup, la boite avec petite mélodie me réveille et j'arrive. J'ai bien vu son état et la difficulté de s'endormir.

Au matin, il est dans un état de fatigue extrême. Après les soins, il tente de dormir. Je range son lit, change ses serviettes à ses pieds totalement imbibées et je lui trouve des plaids pour se couvrir plus légers et moins encombrants qui lui conviennent mieux que de grosses couvertures. Je fais tourner une nouvelle machine. Ensuite je prépare le repas et nous mangeons un ragoût de pommes de terre, carottes et pruneaux... mêlé à des tripes... très bon.

Le jeune stagiaire du médecin, Barthélémy nous rend visite. Il effectue un électrocardiogramme sur mon époux qui a fait une nouvelle crise cardiaque samedi matin de dix heures à midi et qu'il a fini par calmer avec cinq coups de trinitrine et une dose de plus de morphine. Lorsqu'il est arrivé, il a constaté les doigts de Maurice devenus blancs comme de la craie. Ce que je découvre avec lui, j'avais simplement constaté depuis samedi une blancheur cireuse du visage permanente et que j'avais remarqué de temps à autre au cours de ces six derniers mois.

Notre médecin retenu par un autre patient arrive en coup de vent. Il dresse un bilan avec Barthélémy et me reparle du lazilix pour ses œdèmes... ah, non, on ne va pas recommencer avec ça !... Et il ne supporte plus la sonde avec son cancer !

En 2009, en plus de ses quarante deux comprimés par jour la dose de lazilix était allée dans les doses mortelles et cela ne lui ôtait pas ses œdèmes pour autant, bien au contraire, il n'a cessé de gonfler.

Cela l'a amené à prendre 167 kg, avec une sonde à demeure tellement le lazilix fait uriner sans arrêt, le faire devenir grabataire durant cinq mois avec un gros escarre dans les reins, des doses de diffu k car le lazilix lave le corps au point d'ôter tout le potassium, il avait l'oxygène 24 heures sur 24 car ses poumons avaient pris de l'eau et là-dessus il avait ramassé une orchite grosse comme une pastèque durant les cinq mois de soins palliatifs à domicile. De plus, il sautait de 50 cm au-dessus de son lit, tremblant de tous ses membres au point que j'ai dû inventé un stratagème pour le maintenir.

Chose plus étonnante encore quand le gastro-entérologue lui a supprimé absolument tous ses remèdes : pour le cœur, la tension, le Parkinson, j'en passe et des meilleures, le plavix à vie (ce qui l'a rendu hémophile) lazilix, diffu k, la morphine à dose mortelle, etc... etc... les bouteilles d'oxygène, la sonde à demeure, la chose la plus surprenante c'est qu'il a perdu tous ses œdèmes comme par enchantement... et le médecin des soins palliatifs qui venait le visiter à la maison dans cette période en voyant ses pieds gonflés au point que c'étaient devenus deux ballons sans aucun orteil, ne savait dire que :

– je n'ai jamais vu ça, je n'ai jamais vu ça ! ! !...

Le lazilix ne fait que pousser le cœur à produire plus d'eau et c'est la machine infernale qui se met en route d'autant que Maurice prend déjà un diurétique qui pour moi a le même effet 'pousser le cœur à produire encore plus d'eau' mais avec le cancer de la prostate il n'urinait plus et cela s'avérait nécessaire en 2013-2014. Maintenant, je ne sais pas. Si ça se trouve ce diurétique est le responsable de ses vilains œdèmes qui le supplicient depuis six mois !... Car le cœur malade produit le l'eau mais cela reste contenu si on lui fout la paix.

Il y a aussi la cortisone que le médecin s'emploie à diminuer d'un milligramme tous les mois, mais cela n'explique pas tout... et son manque d'assistance respiratoire depuis deux ans qui lui malmène le cœur et provoque des extrasystoles mais dont nous restons en panne du fait du service pneumologie ! ! !

L'expérience de 2009 me l'a prouvé par A + B. En tout cas nous avons vécu l'enfer par la faute de médecins irresponsables qui allaient tous de leur petite ordonnance sur un très grand malade affecté de sept pathologies gravissimes !

Comme ce neurologue - qui n'avait pas respecté l'avis du neurologue de l'hôpital neurologique de LYON qui lui avait absolument déconseillé les deux traitements (par ailleurs inefficaces) sur un malade atteint de trop de maladies et de trop de traitements (la dopamine pouvait le tuer en 24 heures) - et qui avait cependant prescrit l'autre protocole qui l'emmenait vers une mort lente. Ben voyons !

Le seul médecin avisé que nous avions fini par rencontrer au terme de cet enfer et sur le fil de la mort fut le gastro-entérologue, pour la circonstance très inspiré. Il a diagnostiqué un empoisonnement massif par overdose médicamenteuse et a stoppé tous traitements.

Maurice a survécu quatre ans à ce sevrage total de chimie... jusqu'au moment où souffrant de sa prostate, un médecin a recommencé le même schéma et devant sa tension trop haute (problème du Parkison : tension en yoyo), hop le zanidip qui l'a conduit à force de malaises et de grosses chutes sur la tête à l'hémorragie cérébrale avec un gros caillot qui datait de son AVC de 2001 (où aucun scanner n'avait été fait !) d'où la double trépanation (sans anesthésie : nous sommes encore au moyen-âge !).

Bref, avec la fréquentation des hôpitaux durant trente six ans, tout cet acharnement thérapeutique, cet arsenal de produits chimiques ont démoli ce bonhomme fort comme un roc et ont fait de sa vie un supplice récurrent et une fuite en avant avec la mort aux trousses ! Voilà le bilan !

Le médecin prescrit un léger sédatif 'alprazolam' pour l'aider à trouver le sommeil. Ce qui visiblement fonctionne, il somnolait cet après-midi et maintenant il dort.

J'aime et je respecte ce médecin formateur de tant de jeunes qui passent chez nous, tous aussi excellents les uns que les autres. Espérons que leur vigilance envers les laboratoires et industries pharmaceutiques, leur motivation, leur sens aiguës de leur responsabilité, leur humilité les conduiront vers une médecine plus avertie, plus consciente, plus humaine que celle qui a tendance à s'inscrire dans les faits depuis ces dernières années et qui conduisent à tant d'erreurs.

Notre cher Alain est passé en visite ce soir, il est resté près de nous un grand moment. Cela nous a fait du bien.

J'écris ces mots... et je ne tarderai sans doute pas à me coucher car je suis exténuée.

Partager cet article
Repost0
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 18:47
Arrivés par la poste mes merveilleux cadeaux d'anniversaire !
Arrivés par la poste mes merveilleux cadeaux d'anniversaire !Arrivés par la poste mes merveilleux cadeaux d'anniversaire !

Arrivés par la poste mes merveilleux cadeaux d'anniversaire !

Jeudi 14 avril 2016,
Maurice va plus mal, il a souffert de la tête toute la nuit. Julien, l'infirmier passe et le panse correctement... il a retenu la leçon.
Maurice lui recommande de ne jamais le réanimer, de ne pas appeler les pompiers ou le SAMU. Il veut s'en aller au plus vite car personne ne peut plus rien faire sur son état.
Véronique R. me conduit à la boulangerie où j'avais commandé deux pains sans sel.
La journée s'étire très péniblement dominée par les maux de mon époux où il se trouve par deux fois en détresse respiratoire. Il n'en peut plus et parle d'en finir !
Vendredi 15 avril 2016,
Maurice a dormi mais toujours aussi difficilement, malmené par ses difficultés respiratoires et tous ses maux.
Céline arrive pour les soins. Elle s'inquiète vivement de la situation. Elle a peur que le ventre de Maurice s'ouvre sous la pression des œdèmes qui ne cessent de gonfler un peu plus chaque jour. Ses plaies deviennent de plus en plus vilaines... de plus, il est en détresse respiratoire chaque fois qu'il va s'allonger sur le lit. Il ne respire plus et devient violet. Il ne parvient plus à se conduire à la chambre sur ses jambes... la douleur est extrême sur ses genoux martyrisés.
Nous parlons de son état à la cuisine où je suis en train de déjeuner et Maurice voudrait avoir une arme à cette heure. Céline veut être dédouanée en cas de problème majeur. Maurice m'a fait des lettres pour le médecin mais il en fait encore une où il refuse tout acharnement thérapeutique, toute réanimation, il refuse l'arrivée des pompiers et du SAMU, il veut mourir ici à la maison.
Il ne veut plus JAMAIS se retrouver à l'hôpital où les chirurgiens seront encore capables de lui faire une nouvelle double trépanation à vif sans nous demander notre AUTORISATION !
Où est l' HUMANITÉ dans ce monde où l'on est capable de faire vivre à une personne âgée handicapée, atteinte de multi-pathologies gravissimes, tremblant de tous ses membres une telle opération ? À qui l'on attache la tête et à qui l'on met un bandeau dans la bouche pour ne pas hurler et à qui on perce la tête en y faisant deux trous avec une perceuse pendant une heure et demie ! ! ! Et à qui l'on veut remettre ça dix jours plus tard, ce qu'il a refusé obstinément !
Je ne pardonne pas et ne pardonnerai jamais que les médecins se permettent d'utiliser de telles méthodes !
Je vous le demande où est l' HUMANITÉ ?
Faut-il aller voir notre vétérinaire pour obtenir des soins totalement dignes et humains ? ? ?
Maintenant nous en sommes arrivés à sa fin de vie... où il doit encore endurer un véritable supplice, des jours et des jours d'agonie infâme !
Est-ce digne, est-ce humain ? Pourquoi n'avons-nous pas le choix de décider de notre propre mort et de finir dans la dignité ?
N'a-t-il pas eu son compte de souffrance en trente six ans de charcuterie en tous genres ? Opéré pendant plus de trente ans à raison de deux à trois greffes osseuses (30 opérations) dans ses genoux pour finir par une prothèse totale du genou gauche sur des os en lamellés collés, et là-dessus après un mois de crises cardiaques subir un AVC quatre mois plus tard qui lui laissera un caillot gros comme deux pouces !
Et du même coup fini la pose d'une prothèse totale au genou droit.
Auparavant sur les interventions chirurgicales il a subi deux embolies pulmonaires et il a fait un infarctus sur la nouvelle de la perte de son procès pour son accident de ski... il aura été opéré au total soixante fois ! ! !
Depuis toutes ces dures années, la suite a été pire encore... où je raconte notre descente aux enfers dans 'Docteurs, vous m'avez tué !' livre que je recommande au monde médical, spécialistes, médecins, infirmiers, soignants et accompagnants en fin de vie.
À présent, Maurice passe son temps dans son fauteuil-lit devant la télévision où le plus souvent il somnole, et bien content s'il parvient à s'endormir... les folles douleurs de la tête reprennent chaque soir à seize heures... il faudra encore augmenter la morphine où nous entrons dans les doses mortelles.
Et je dois une fois de plus tenir la barre au milieu de la pire des tempêtes.
Il fait bien triste aujourd'hui...
Partager cet article
Repost0
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 19:22
PLUS FORT SOUFFLE LE VENT / Dana LANG

Samedi 26 mars 2016,
Ce matin le crachin noie l'horizon.Maurice coule... il se sent de plus en plus mal.
Le vent a repris. Dans l'après-midi un coup de tabac violent nous a surpris. Je suis allée baisser les stores à l'ouest car les vitres tremblent, c'est impressionnant.
Il pleut sauvagement et nos biquettes se sont planquées à l'abri de leur cabane où elle mangent leur foin... la nuit tombe dans le mauvais temps et le soleil qui se couche à l'ouest laisse apparaître dans un sursaut subi ses derniers rayons entre les nuages... au sud le ciel noir nous promet des orages et la météo nous envoie une alerte orange...
PLUS FORT SOUFFLE LE VENT / Dana LANG
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche